REFLEXION

POUR DEBATTRE DES BLOCAGES QUI ENTRAVENT LE DEVELOPPEMENT LOCAL : Le wali et les responsables de Tissemsilt à l’écoute des citoyens

La situation que vit la wilaya de Tissemsilt notamment au chef-lieu, dernière étape d’un programme de visites qui a touché les sept autres daïras, a dominé la réunion qui a regroupé, en cette fin de semaine, le chef de l’exécutif, le chef de la daïra, les présidents des APC et les représentants de la société civile pour débattre les blocages qui entravent le développement dans la région.



Cette réunion qui s’est systématiquement tenue en réponse des attentes des citoyens qui voulaient exposer leurs problèmes directement au premier responsable de la wilaya, s’est achevée sur un sentiment général de satisfaction citoyenne, apprend-on auprès des concernés. Des instructions et des décisions ont été données aux directeurs exécutifs et aux responsables locaux afin de solutionner certains problèmes qui sont de leur compétence tout en se montrant disposés à étudier ceux relevant de la wilaya, néanmoins, il faut signaler au passage que certains autres citoyens notamment ceux habitant la commune de Ouled Bessam ont affiché leur mécontentement sur le fait que la programmation de cette rencontre un peu en retard les avait privé de présence et leurs représentants n’avaient pas la chance d’intervenir, et pour revenir à cette réunion, les présents ont affirmé que la majorité des revendications ont été transmises dans la transparence la plus totale à monsieur le wali, lequel a selon eux montré une grande disponibilité à les écouter et à promettre de trouver les solutions adéquates. Concernant certains points tel l’emploi, le logement, les prestations de services, l’eau courante, le problème de l’absence et le retard de certaines administrations dans la prise en charge de certains problèmes quant à l’aménagement urbain, les routes etc. des fiches techniques vont être dressées dans le but de programmer des opérations dans ce sens, de ce fait, il appartient d’abord aux responsables de la société civile et les associations de bien s’organiser, de s’élever à la hauteur de la dignité citoyenne et de participer activement dans le développement local et de l’autre côté, aux responsables chacun dans son poste de changer de mentalité et œuvrer par les pouvoirs qui leur ont été donnés de réactiver la roue du développement et être surtout à l’écoute des concitoyens.

A. Ould El Hadri
Dimanche 4 Octobre 2015 - 18:40
Lu 180 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+