REFLEXION

POUR CONTESTER LEUR MUTATION : Deux éducateurs observent une grève de la faim à Tiaret



POUR CONTESTER LEUR MUTATION : Deux éducateurs observent une grève de la faim à Tiaret
Deux éducateurs à la maison de l’enfance assistée à Tiaret sont entrés en grève de la faim à compter de lundi 30 mai pour contester une décision de leur mutation à Rahouia dans les mêmes fonctions. Selon les grévistes, la décision a été prise sans aucun motif valable, pour la simple raison, ni la directrice de l’établissement, ni le directeur de l’action sociale de la wilaya de Tiaret n’a pu leur donner les raisons pour lesquelles ils sont mutés à Rahouia. Les deux éducateurs sont déterminés à y rester jusqu’à notification du motif invoqué par la tutelle et la qualité de celui qui a décidé leur mutation, Cependant, ils sont en possession des décisions de mutation signées par la directrice de l’établissement où ils exerçaient. Ils qualifient cette décision de prosternation. « Nous mourons et nous n’acceptons pas la prosternation », lit-on sur une banderole placardée contre le mur. A signaler, dans l’après midi, l’un des grévistes a été évacué, dans un état critique, vers l’hôpital de Tiaret où il est gardé pour lui prodiguer les soins nécessaires.

Fayçal
Mercredi 1 Juin 2011 - 13:42
Lu 444 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+