REFLEXION

POUR CBV SUR SA FILLE DE 5 ANS A STIDIA : Un parent d’élève dépose plainte contre une enseignante



POUR CBV SUR SA FILLE DE 5 ANS A STIDIA : Un parent d’élève dépose plainte contre une enseignante
Dans une lettre adressée à la rédaction, M.Zadi Bouamama, parent d’élève résidant à la cité Bellevue dans la commune de Stidia, dénonce ce qu’il appelle, les dépassements exagérés et disproportionnés de certains enseignants à l’image de cette maîtresse d’école, contre laquelle, il avait déposé plainte pour coups et blessures sur sa fille de 5 ans. M.Zadi ne tergiverse pas, sur ce qui s’est passé le premier jour de la rentrée du préscolaire au niveau de l’école primaire Mohamed Boudiaf sise à la cité Bellevue dans la commune de Stidia, à savoir le jeudi 16 septembre 2010, où selon lui, sa fille Ahlam Kheira, âgée à peine de 5 ans, aurait été tabassée par une enseignante, lui occasionnant des ecchymoses à la hanche et à la cuisse droite. Il se dit consterné par le silence et le mutisme des responsables concernés sur cette affaire. Il affirme avoir frappé à toutes les portes, mais en vain, aucun écho. Pire encore, après avoir tenté de réclamer, et- voulant s’enquérir de la situation de sa fille, il aurait été menacé par l’enseignante et chassé par le directeur de l’établissement, ainsi que sa fille qui aurait été renvoyée de l’école. Est-ce une mesure de représailles ? Il ne le sait pas. Devant cette situation, il déclare n’avoir d’autre choix que de déposer plainte contre l’enseignante en question. Démarche accomplie auprès de la sûreté de daïra de Stidia. Par ailleurs, l’auteur de la lettre se dit complètement abasourdi par le fait qu’aucune suite n’a été réservée à ses requêtes adressées au directeur de l’Education et à l’inspection des écoles primaires, puisqu’aucune meure n’a été prise à l’encontre de l’enseignante. Aujourd’hui, M.Zadi est préoccupé et inquiet pour l’état de santé de son enfant qui a été selon lui terrorisée et traumatisée au point qu’elle refuse de rejoindre les bancs de l’école, elle est prise en charge actuellement par un psychologue, qui lui assure un suivi psychologique et mental. Dans sa lettre, M.Zadi, n’hésite à aucun moment de décrire cette enseignante comme impulsive et que depuis son installation, elle n’a jamais brillé par sa façon d’enseigner, d’un comportement nonchalant et d’un caractère agressif, elle vient d’être transférée au préscolaire, ce qui est pour lui « chose grave ». La lettre rédigée par M.Zadi, est accompagnée d’un rapport d‘expertise médicolégale établi à la demande des services compétents. Le rapport stipule : « L’enfant âgé e 5 ans présente, une ecchymose de la hanche et de la cuisse droite. Ces eux ecchymoses ont été occasionnés par un objet contondant et conclu par : «Au terme de notre examen, il s’avère que la nommée Zadi Ahlem Kheira, âgée de 5 ans, présente des lésions qui justifient une incapacité temporaire (ITT) de huit jours…». Aussi, en sa qualité de parent d’élève, M.Zadi affirme avoir entamé des poursuites judiciaires contre l’enseignante pour coups et blessures sur la personne de sa fille Ahlem et d’entreprendre toutes les démarches administratives auprès de la direction de l’éducation pour que sa fille soit rétablie dans ses droits.

Ahmed Mehdi
Mardi 28 Septembre 2010 - 00:01
Lu 1067 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+