REFLEXION

POUR BARRER LA ROUTE AUX SEMEURS DE TROUBLE : ‘’ Votons tous Bouteflika, le 17 avril prochain"

L’Algérie vit, aujourd’hui, à l’épreuve de tirs croisés des boycotteurs et des ennemis de la stabilité, qui s’opposent au quatrième mandat. Visuellement démasqués par la population algérienne qui réitère sa confiance au Président de la République, ces crieurs au chaos de notre pays, qui bouboulent comme un hibou à voix rouillée, vont bientôt s'hiberner dans leur printemps politique après le 17 avril prochain, comme ils l’ont déjà fait en 2004.C’est par ces phrases, que le député et Mouhafadh du FLN de Mostaganem a décrit la scène politique algérienne.



M. Bendahmane  Hamid, député et Mouhafedh de Mostaganem était avant-hier l’invité du journal « Réflexion ». Il s’est confié à travers les colonnes de notre quotidien,  remerciant par la même occasion le journal pour la noble mission dont il est chargé. Très à l’aise, notre interlocuteur s’est prêté au jeu des questions réponses, tout en déclinant sa personnalité. M. Bendahmane qui est également membre de la commission de l’éducation Nationale de l’Enseignement Supérieur au niveau de l’APN, est revenu sur l’installation du comité du FLN qui sera chargé de diriger la campagne électorale à Mostaganem. Le mouhafedh a révélé qu’il y a à peu prés un mois, des membres de la commission chargés de la campagne électorale au profit du candidat Abdelaziz Bouteflika  se sont déplacés d’Alger et ont assistés à une réunion qui  avait été organisée  au siège de la Mouhafdha, laquelle a duré 2 jours, regroupant ainsi  diverses personnalités, dont des membres issus de structures  des partis, des élus, la société civile, composée de religieux et de sportifs, ainsi que d’autres associations etc… de la wilaya de Mostaganem. A cet effet, M. Bendahmane affirme que la mouhafdha FLN de Mostaganem va travailler avec le directeur de campagne de Bouteflika qui sera désigné dans les prochains jours. Cependant, il espère que le directeur de campagne répondra correctement à toutes les attentes et ce, en accord avec les autres partis, ‘’sinon, on sera en mesure, dira M. Bendahmane,   de couper tout lien avec  cet homme’’. Avant d’ajouter : ‘’On espère à notre niveau, que le directeur de campagne ne sera pas un directeur des affaires et qu’il sera à la hauteur de la mission qui lui sera confiée et ne nous décevra pas’’. Quant aux déclarations du chef de file des redresseurs, Abdelkrim Abada, qui appelle les militants  à voter selon leur conscience, M. Bendahmane a affirmé que les déclarations de Abada n’engagent que lui, il est libre de donner son avis. Par ailleurs, le mouhafedh de Mostaganem s’est fixé comme priorité, d’assurer au niveau de Mostaganem, avec la contribution des élus, la continuité des programmes décidés lors des 3 mandats consécutifs du président Bouteflika et ainsi réaliser les grandes lignes qui ont été tracées en 2012, beaucoup de projets ont vu le jour. À ce propos et concernant le programme électoral du quatrième mandat, M. Bendahmane dira que seul le candidat Bouteflika est en mesure de répondre à cette question.

B. Adda
Lundi 10 Mars 2014 - 17:36
Lu 434 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+