REFLEXION

POUR ATTENTAT A LA PUDEUR ET NON DENONCIATION DE CRIME : Le fils et la mère acquittés par le tribunal criminel



POUR ATTENTAT A LA PUDEUR  ET NON DENONCIATION DE CRIME : Le fils et la mère acquittés par le tribunal criminel
Le tribunal criminel de Mostaganem dans son audience du 24 février 2010 a prononcé un non lieu en faveur du mis en cause S.J accusé d’attentat à la pudeur sur la victime A.J et son co-accusée K.A qui n’est autre que sa mère accusée pour non dénonciation de crime et non assistance à personne en danger. L’affaire remonte au mois d’octobre 2008 à 19 heures du soir, alors que la victime attendait le bus pour se rendre chez elle, celle ci fût abordée par l’accusée K.A, qui lui a suggéré de lui tenir compagnie et l’a invité à la suivre du côté de la forêt pour trouver un moyen de transport en direction de Sayada lieu de résidence de la victime, c’est alors qu’elle fut surprise par deux individus, qui ont subitement surgi des broussailles, et l’on empoigné pour l’entrainer de force à l’intérieur de la forêt. Les mis en cause profitant de la faiblesse de la femme qui ne pouvait se défendre, les deux individus selon la victime l’on violé malgré ses supplications les informant qu’elle était mariée, ce qui ne les empêchera pas de commettre l’irréparable. Toujours selon la victime, le forfait commit les deux individus l’abandonnèrent à son sort, sans aucune assistance. Après avoir été violée, dans la même soirée, la victime devait rencontrer A.J, pour lui demander pourquoi n’est elle pas intervenue, celle-ci lui fit savoir qu’elle était la mère de S.J, et que ce qui venait de lui arriver est en liaison direct son mari. Menacée par son agresseur la victime s’était abstenue de porter plainte, de peur, d’une éventuelle vengeance, contre ses filles. Ce n’est qu’en 2009, après avoir mis au monde un enfant, qu’elle dut abandonner à la D.A.S d’Oran, que la victime décida de porter plainte auprès de la gendarmerie nationale. A noter que les mis en causes ont des antécédents judiciaires, à savoir, pour S. J celui ci a déjà été condamné pour trafic de drogue, pour port d’arme blanche, atteinte aux biens et aux personnes, quant à K.A elle a 7 condamnations dont 3 pour ouverture de lieu de prostitution.
Après délibération, le tribunal criminel a innocenté les deux mis en cause faute de preuves et d’éléments dans le dossier.

Khadidja
Mercredi 24 Février 2010 - 23:01
Lu 679 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+