REFLEXION

POUR ATTEINTE AU DOMAINE FORESTIER : Démolition de 100 habitations à El Hassi et Kharouba

Le wali de la wilaya d’Oran, Abdelghani Zaalane, a supervisé, avant-hier matin, une opération de démolition de 45 habitations anarchiques au quartier Coca, qui ont été érigées au cours des derniers jours sur une terre relevant du domaine forestier. La wilaya avait mobilisé pour le succès de l’opération, tous les moyens humains et matériels, tels les engins et les camions. L'opération a eu lieu sous la protection des services de la gendarmerie nationale, qui sont intervenus, en coordination avec la Conservation des forêts.



Le wali de la wilaya d’Oran a donné des instructions de ne pas porter atteinte aux habitations occupées par des familles jusqu’à ce qu’elles soient soumises à une opération de recensement qui permettra de prendre connaissance de leur situation, à travers la carte nationale du logement, le wali a donné des instructions fermes, en vue d’empêcher quiconque de construire le moindre baraquement dans cette région, au quartier Coca. En parallèle avec cette opération, la région de Kharouba, relevant de la commune de Hassi Bounif a connu au même moment, la démolition de 54 habitations anarchiques, sachant que cette action entre dans le cadre d’une stratégie adoptée par la wilaya pour réduire ce phénomène qui s’est aggravé à travers la majeure partie des communes. Le wali, M. Abdelghani Zaalane,  a souligné de nouveau sur la nécessité de combattre l'habitat précaire et ses partisans qui l’encouragent, du fait qu’il représente une image hideuse qui transgresse terriblement l’environnement urbain à travers les cités résidentielles de la capitale de l’ouest Algérien, qui est sur le point d’accueillir un grand événement sportif international, à savoir les Jeux méditerranéens de 2021. Dans le même contexte, il est  à souligner qu’il sera procédé, aujourd’hui, à la démolition du bidonville du quartier Cheklaoua, immédiatement après le déménagement de 500 familles qui l’occupent, vers de nouveaux logements à la commune de Oued Tlélat, comme il s’est déroulé également pour la région de « Virage », à Ain Beida, qui s’est vue récemment débarrasser du bidonville qui l’entourait et a permis la récupération de 7 hectares dirigés pour étendre le cimetière et l'achèvement du projet de la double voie de la route.  En outre, il convient de rappeler que les assiettes foncières qui seront récupérées après la démolition des habitations anarchiques et des bâtiments précaires seront aussi réservées pour la réalisation de projets éducatifs et de santé, et autres.

Touffik
Lundi 9 Novembre 2015 - 17:08
Lu 387 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+