REFLEXION

POUR ACHEVER L’INACHEVE : Le Wali de Mascara élabore son plan d’action



POUR ACHEVER L’INACHEVE : Le Wali de Mascara élabore son plan d’action
Le wali de Mascara a préféré faire entendre sa voix à ses subordonnés, par le biais de la cellule de communication de la wilaya. Il a ordonné que tous les logements achevés soient distribués dans les meilleurs délais pour ne pas demeurer fermés alors que le citoyen attend patiemment et que les projets de constructions de logements programmés dans le plan quinquennal 2005/2009 soient achevés et le plus vite possible. De son côté, l’agence foncière est invitée à bouger pour activer la finition de ses programmes, sachant qu’un programme important attend la Wilaya et doit revenir au rôle qui lui est dévolu. Le wali veut que la priorité de l’emploi revienne à la main d’œuvre locale dans les projets et a travers tous les chantiers et une sévère mise en garde est adressée aux Bureaux d’études et aux entrepreneurs pour leurs défaillances dans les missions pour lesquelles ils sont chargés. Et il a ordonné aussi à ce que chaque projet soit confié à un responsables qui sera chargé de son suivi et pour lequel, il doit rendre compte, comme il a mis sur pied une commission technique qui aura pour mission le suivi journalier des travaux de chaque secteur pour les trois pôles (Mohammadia, Matmor et Oued El Abtal) et la mise en place des mécanismes visuels pour éviter les paraboles dans les nouvelles villes. Le wali vient de donner la ferme décision à ce que les APC n’emploient plus les carrelages mais plutôt du béton sur les trottoirs pour éviter le gaspillage. Alors qu’une instruction est donnée à la direction des travaux publics pour entamer l’emplacement des panneaux de signalisation sur les routes, l’ouverture et la mise en service des maisons cantonnières qui sont au nombre de 12 nouvellement construites sur le territoire de la Wilaya. Il a également insisté sur la nécessité de récupérer des poches foncières vides et les terres bondonnées, les locaux commerciaux dépendant des structures étatiques laissés à l’abondon pour qu’ils soient exploités à nouveau. Le chef de l’exécutif a instruit à ce que les nouvelles cités et les nouvelles rues soient aménagées en avaloirs et des instructions ont été données aux élus pour s’occuper de la propreté des villes et villages, l’éclairage public pour les cités isolées et l’organisation d’opérations de renforcement pour débarrasser les ordures entassées, et les détritus provenant des constructions et même les produits de construction laissés à l’abandon sur les trottoirs et que ces derniers s’occupent des espaces verts et des jardins publics. Le premier responsable a instruit par ailleurs la Direction des Forêts de désigner des équipes spéciales qui seront chargées de la gestion de la Forêt de Khessibia, Zakor, l’hippodrome de Tizi qui s’étend sur 8 ha et le Jardin Pasteur et la Direction de la Santé est instruite à ouvrir des concours pour pourvoir les postes Budgétaires de Médecins qui demeurent gelés ainsi que la Direction de l’Education afin de procéder au recensement de tous les établissements Primaires, moyens et secondaires non équiper de chauffage pour prendre les dispositions nécessaires afin de les équipés, instruction est donnée également à la Direction de l’habitat et de l’Equipement Public (DLEP) pour la réalisation d’un lycée de 1000 places pédagogiques et un CEM de classe 7 à Aouf et d’autres part, la récupération des locaux professionnels qui ne sont pas exploités par les artisans et les attribuer a d’autres chômeurs dans le besoins et ce, dans les meilleurs délais possible afin qu’aucun local ne soit sous utilisé ou pas utilisé. Une décision a été prise qui est la mise en application de nouveaux horaires pour les Bibliothèques, les maisons de jeunes et de culture pour ouvrir leurs portes devant les jeunes de 16 à 21 H afin que ses derniers puissent s’y rendre après les heures de cours et de travail et nécessairement le recensement par les APC de leurs besoins en puits et en fourrages et châteaux d’eau et le retour de la police des eaux, le recensement des habitations et groupe d’habitations n’ayant pas l’électricité pour qu’ils soient branchés et revoir le dossier de développement et la sensibilisation des élus sur le contenu de la loi des marchés publics pour laquelle, il rencontre une complexité pour son application. Le wali, prévoit la construction dans un proche avenir d’un grand marché couvert pour la ville de Mascara, pour lequel une enveloppe budgétaire est prête reste le choix de terrain qui sera fait dans les jours à venir et il a été décidé la réhabilitation de la gare routière après une étude approfondie et l’accélération de l’étude devant limiter le terrain de 80 ha à la cité Medber qui doit abriter le nouveau cimetière de la ville de Mascara ainsi qu’une décision de prendre toute les dispositions locales et Nationales pour l’achèvement de la mise en marche du Centre d’enfouissement des ordures ménagères pour la Wilaya.

B.Boufaden
Mardi 9 Novembre 2010 - 00:01
Lu 607 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+