REFLEXION

POUR ACCUEILLIR 1.000 ETUDIANTS INTERNES: Une nouvelle cité universitaire dans les prochains jours



L’infrastructure, récemment équipée, ouvrira ses portes dans les tous prochains jours pour accueillir 1.000 étudiants internes originaires en majorité des wilayas limitrophes. Cet apport fait partie du programme global de 30.000 lits, dont 5.000, soit un sixième, ont été déjà réceptionnés, ayant pour double objectif la proximité entre les lieux d’hébergement et les établissements pédagogiques ainsi qu’une meilleure économie sur le plan de gestion, explique la même responsable locale de l’Office national des œuvres universitaires (ONOU). Il importe de noter qu’un total de 11.663 étudiants (55% filles, 45% garçons) sont hébergés dans les différentes structures de l’ONOU au niveau de la wilaya d’Oran cette année 2010-2011, soit près de 1.500 étudiants que l’année universitaire écoulée, pour un site qui compte actuellement dix résidences, y compris les trois nouvelles cités U de Belgaïd vers lesquelles ont été transférés les étudiants qui étaient affectés au niveau des cités C3 et C4 de BirDjir, fermées pour travaux de réhabilitation et dont la date de réouverture demeure inconnue. Concernant les manquements et autres dysfonctionnements qui avaient été, il y a quelques semaines, à l’origine d’actions de protestation dans le milieu estudiantin, Mme Boubker tient à souligner, en substance, qu’il faut considérer le fait qu’il s’agit de structures fraîchement mises en service et, par conséquent, cela donne lieu inévitablement à quelques « imperfections » par-ci par-là. Elle assure néanmoins que toutes les défectuosités relevées sont prises en charge d’une manière rapide et efficace (conditions d’accueil, transport, éclairage, la sécurité dans et à l’extérieur de l’enceinte résidentielle, etc.) afin d’instaurer de bonnes conditions pour les quelques 6000 étudiantes et 5000 étudiants de l’internat. Par ailleurs, la même gestionnaire de l’ONOU tient à préciser qu’il y a eu déformation des propos du wali, en ce sens, soutient-elle, qu’« il n’a jamais été question de dispatching des étudiantes internes vers les anciennes résidences d’Es Sénia, USTO et autres, mais tout ce qu’il y a, c’est que le chef de l’exécutif a donné des directives pour prendre en charge les réclamations des concernés dans les meilleurs délais afin de leur permettre de se concentrer pleinement sur leurs études.» Dans le même registre, la directrice des œuvres universitaires Oran-Ouest fait savoir que l’opération d’octroi de cartes magnétiques aux étudiants hébergés leur permettant l’accès à l’enceinte et aux divers services internes se poursuit progressivement, et, rassure-t-elle, « d’ici peu, tous les étudiants auront leur carte.»

M.B
Samedi 7 Mai 2011 - 13:16
Lu 157 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+