REFLEXION

POUR 30 MILLIONS DE CENTIMES PAR MOIS A CHLEF : Un bain maure sert de siège à une institution publique

Pour rappel, le siège de la direction régionale de distribution Chlef Nord située dans la périphérie de Haï El-Houria a été totalement incendié lors des émeutes du 27 et 28 avril 2008.



POUR 30 MILLIONS DE CENTIMES PAR MOIS A CHLEF : Un bain maure sert de siège à une institution publique
Depuis, cette direction est sans siège pour avoir trouvé refuge dans un bain maure moyennant un loyer mensuel de 30 millions de centimes, selon certains agents qui ont voulu garder l’anonymat de peur d’être jeté dehors. Une société de la trempe et au budget conséquent a fini par s’attarder sur la construction d’une administration de haut standing dans la mesure où l’ancien siège était construit en matériaux préfabriqués, d’où point de lourdes dépenses. Ce n’est que dernièrement que la société a décidé de balayer le terrain de ces cendres et de l’armada de ferraille qui se trouvaient dans l’enceinte. Une image qui fait toujours peur avec ses carcasses de véhicules incendiés et qui n’ont point attiré l’attention des responsables de cette SDO Nord de relever le défi en implantant une direction digne de son nom. L’assise actuelle semble plaire aux nombreux responsables pour certainement tirer des avantages ou des profits quelconques. Le lieu actuel loué par cette société a été réalisé en bain douche par son propriétaire lequel avait en tête un projet de construction d’un hôtel au premier étage étant donné qu’il est situé à quelques 8 kms de l’aéroport international Aboubakr Belkaid. Une proie facile en quelque sorte pour ce propriétaire qui n’a pas du tout fourni d’efforts pour s’accaparer un jus bien glacé. Plus d’un milliard de centimes dépensé au titre d’un loyer, un montant qui aurait pu réaliser un pourcentage ne serait ce que pour les frais d’études. Trois ans et quelques jours après sa destruction, le siège se trouve au point de départ et les travaux ont commencé par le déblayage et le nettoiement de l’assiette du projet. Pour en savoir davantage sur les motifs qui ont marqué un tel retard pour la reconstruction du siège, il nous a été impossible de prendre attache avec le premier responsable à cause du phénomène bureaucratique joué par certains agents de cette administration.

M.Mokhtari
Mardi 28 Juin 2011 - 09:44
Lu 437 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+