REFLEXION

PORTE DE LA MARINE (QUARTIER "ECOLE DE TAPIS") : Une fabrique pour les rats !



Finalement, les rats envahissant le  quartier "Ecole de tapis, sont devenus presque "domestiques»; la présence humaine ne les effrait plus, ils  se promènent d'un coin à l'autre sans la moindre crainte. Vivant et se multipliant au sein des dépotoirs d'ordures situés sur les versants de l'oued "Ain Sefra", ces rongeurs ont fini par occuper les foyers  et maisons de  ce quartier indéfiniment  et ne peuvent être délogés. Nul n’ignore que ces détestables bestioles porteuses du virus de la rage représentent une menace et un danger  quotidien pour les habitants de ces lieux, vu qu’elles sont dangereuses et restent un  vecteur principal qui peut transmettre de graves maladies aux personnes  qu'ils mordent.  A cet effet les habitants sollicitent une intervention urgente  des services d'hygiène de l'A.P.C pour une véritable  dératisation, qui consiste d'abord à l’enlèvement  des dépôts d'ordures qui stagnent aux abords des maisons et  tout le quartier, ensuite programmer une collecte quotidienne des déchets  avec dératisation une fois de temps en temps.                

L.AMMAR
Samedi 14 Septembre 2013 - 11:40
Lu 142 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+