REFLEXION

PORT PETROLIER D’ARZEW :Simulation d’un accident de pollution marine par les hydrocarbures



Dans le cadre de l’initiative 5 + 5, défense du dialogue méditerranéen ainsi que le cadre bilatéral de la prévention, la préparation à la lutte contre la pollution marine accidentelle par les hydrocarbures, le comité Telbahr national, en partenariat avec le commandement des forces navales, ont organisés dernièrement un exercice de simulation contre la pollution marine accidentelle. L’exercice, qui s’est déroulé pour le plan d’eau du port pétrolier d’Arzew, était basé sur un scénario de catastrophe simulant l’assistance à un pétrolier en difficulté, suite à une explosion, à bord  générant des fuites d’hydrocarbures qui menacent les côtes algériennes. Cette simulation a vu la participation des officiers observateurs, dans le cadre de l’initiative 5 + 5, défense du dialogue méditerranéen et dans le cadre bilatéral. Il constitue, par ailleurs, l’occasion d’engager pour la première fois, dans un exercice multinational, des remorqueurs de haute mer, récemment admis en service dans les forces navales. Ce choix de la zone d’Arzew découle de l’importance du trafic maritime, notamment des navires transportant les hydrocarbures avec tous les risques que cela pourrait engendrer en matière de pollution en cas d’accident en mer .Cet état de fait interpelle les organismes concernés à œuvrer conjointement pour affirmer l’organisation et la conduite des opérations de lutte contre la pollution marine et faire face contre telle menace biologique. Parmi les objectifs de cet exercice, on peut citer entre autres l’échange et le raffermissement de l’expérience déjà acquise dans la surveillance. L’intervention en matière de lutte contre la pollution marine ainsi que la consolidation de la coopération et la coordination entre les organismes militaires et civils concernés par la lutte contre la pollution marine, apprend-on hier en marge de cet exercice de simulation par le Lieutenant-colonel Mohamed Haddare adjoint chef de la cellule de communication des forces navales. En marge de l’exercice en question, le ministre de l’Aménagement du territoire et  de l’Environnement et de la ville M. Amara Benyounes  qui était présent à cette initiative a affirmé  que les différentes parties qui ont participé à cet exercice, les militaires, la protection civile, les gardes-côtes, l’équipe de Telbah ont beaucoup de professionnalisme, et que les remorqueurs utilisés pour cet exercice de simulation contre la pollution marine sont très modernes et dotés de matériels aux normes internationales.      

Medjadji H
Lundi 22 Octobre 2012 - 05:00
Lu 721 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+