REFLEXION

PORT D’ORAN : 5 000 tonnes de déchets de papiers exportées



Grâce à travers des bonifications et des avantages, plusieurs entreprises se sont investies dans la récupération des déchets en carton et en papier. En effet, près de 5 000 tonnes de déchets de papier ont été exportées par des entreprises privées spécialisées dans la collecte de ces déchets, durant le premier semestre de cette année, a-t-on appris en marge de la semaine de sensibilisation sur le recyclage des déchets, tenue dernièrement au centre des conventions d’Oran. Cette quantité a été exportée via le port d’Oran vers l’Espagne, l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis. Cette activité stimulante participe, d’une part, de la préservation de l’environnement, et contribue, d’autre part, à combler le déficit de production du papier, voire à dégager un plus pour l’exportation. L’Algérien consomme une moyenne annuelle de 16 kg de papier, d’où la nécessité de faire valoir la récupération, au vu de son intérêt tant social, écologique, qu’économique. Sur une consommation nationale de 560 000 tonnes de papier/an, l’Algérie récupère seulement 100 000 tonnes/an, alors que plus de 50% de la production mondiale du papier sont fabriqués à partir de fibres recyclées. La récupération du papier usagé doit être stimulée et renforcée en vue d’atteindre un volume de deux (2) millions de tonnes/an au niveau national. Les investisseurs peuvent y trouver un intérêt.                     

D. H
Mercredi 23 Octobre 2013 - 22:00
Lu 109 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+