REFLEXION

POINT DE VUE : Je ne veux point défendre le maire



Je ne veux point défendre Mr Smain Abdelhamid Maire de la commune de Mostaganem sur certains sujets d'actualité, mais il ne faut pas aussi qu'il ait le dos trop large pour qu'on lui accroche tout ce qui n'est pas bon à Mostaganem. Mostaganem vivait dans une léthargie totale depuis plusieurs décennies et tout allait de travers aussi bien dans le domaine de l'urbanisme que dans le domaine de la culture, des loisirs, des sports, du transport et tous les autres domaines de la vie et chacun avait sa part de responsabilité. Mais la plus grande part de responsabilité revient au citoyen mostaganemois lui-même qui était devenu trop passif devant tout ce qui se passait autour de lui. Puisqu'il est question de toilettes publiques, celles-ci sont fermées depuis longtemps, celles du boulevard Victor Hugo rasées, celles de Tigditt n'existent plus, celles d’Ain-Sefra transformées en commerce, celles de la place du 1er novembre fermées partiellement et celles du marché couvert dans un état déplorable et cela bien avant l'installation de Mr Smain Abdelhamid en qualité de P/APC, et pourtant personne n'en avait parlé auparavant. Et il n'y a pas que le problème des toilettes publiques, et également celui des parkings, des salles de cinéma et salles de spectacles, des cimetières, des trottoirs et chaussées, des écoles et transport scolaire, du transport urbain et bien d'autres problèmes beaucoup plus importants les uns que les autres. C'est vrai que Monsieur Abdelwahid Temmar par son ardeur dans le travail et par son sérieux et son intégrité a tout mis sur la table mais s'il faut imputer cela à quelqu'un, il faut l'imputer à tous ceux qui avaient précédé l'actuel maire car celui-ci a maintenant la responsabilité de régler toutes les défaillances de ses prédécesseurs, et la meilleure chose qu'on puisse faire c'est de l'aider plutôt que de lui faire supporter des choses qui datent bien avant son installation, et Monsieur le Wali est bien conscient de cela sinon il y'a longtemps qu'il l'aurait destituer.

 

Mansour Betedj
Lundi 28 Novembre 2016 - 20:10
Lu 654 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+