REFLEXION

POINT DE VUE : Daech attaquera-t-il Israël ?

Daech a besoin de l’Etat sioniste et ce dernier a besoin de Daech. Le 30 août 2015, le sioniste Benjamin Netanyahu accepte le cessez-le-feu avec Hamas. Son prétexte est : « Nous avons Daech aux portes de la Jordanie, Al-Qaïda dans le Golan et le Hezbollah à la frontière avec le Liban .»



C’est bien vrai même si cette situation n’est pas nouvelle et si aucune de ces trois organisations n’entend s’en prendre à Israël dans un avenir proche. Mais, à l’heure actuelle Daech a encore besoin du soutien de l’Etat sioniste et ce dernier a aussi besoin de Daech pour l’exécution de son agenda qui s’en prendra à l’autre avant ?
Le Hezbollah chiite a engagé l’essentiel de ses forces dans la défense du régime de Bachar Al Assad. De leur côté, et bien qu’ils soient installés sur le Golan depuis des années, les combattants sunnites du Front Al Nosra ne s’en sont jamais pris à l’État sioniste. Les accrochages qui s’y produisent sont quasi toujours l’œuvre de l’Armée Syrienne.
L’organisation Al Nosra se bat à la fois contre le Président syrien et contre d’autres rebelles, ceux de « l’Armée Syrienne Libre« , jugés trop laïques et trop modérés; son objectif, c’est Damas. De même pour Daech, ceux de « l’État islamique en Irak et au Levant ».
Ces deux organisations se trouvent au sud  de la Syrie, près des frontières jordaniennes et de la Palestine occupée. Elles recrutent et se renforcent. Mais lorsqu’ils agiront, ça sera sans doute contre Amman, la capitale jordanienne, pas contre Jérusalem pour déraciner l’Etat sioniste.
Pourquoi ces choix chez les organisations de Daech et d’Al Nosra qui ne s’apprécient guère entre elles, toutes les deux prétendant à la domination de l’Islam Sunnite ? La réponse de l’État Islamique est facile à trouver sur leurs sites internet : « Nos ennemis principaux sont ‘l’apostat’ et ‘l’hypocrite’, car ils sont les plus aptes à subvertir l’Islam de l’intérieur«.
Par « apostat », Daech et Al Nosra entendent les chiites. Quant aux « hypocrites », ce sont les sunnites qui n’acceptent pas la domination du califat instauré fin juin de l’année 2014.
Un raisonnement reposant, selon leurs mensonges, sur des  »faits historiques » comme celui d’ ’’Aboubaker Al Seddik’’, le premier successeur du Prophète Mohamed, paix à son âme, qui d’après leurs mensonges a torturé et massacré des dizaines de milliers d’Arabes qui avaient voulu quitter l’Islam après la mort du saint Prophète(  q.s.s.s.l).  Ce n’est qu’après, que son successeur lança ses troupes à la conquête du Moyen-Orient. Autre mensonge,  »Salahdine Al Ayoubi » qui consacra de longues années à vaincre les chiites d’Égypte avant de s’en prendre au royaume chrétien de Jérusalem.
En conclusion, voilà ce que Daech et Al Nosra pensent : ‘’Jérusalem ne sera pas libéré tant que nous n’en aurons pas fini avec tous ces tyrans, ces familles et les pions du colonialisme qui contrôlent le destin du monde islamique », drôle de stratégie servant les intérêts sionistes !

Chiheb Ben Ahmed
Mercredi 6 Janvier 2016 - 19:49
Lu 385 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+