REFLEXION

POINT DE VUE : Ce que j’ai dit au wali…

Le Samedi 9 janvier et vers les 10 h 45, monsieur le Wali de Mostaganem et malgré un emploi du temps très chargé, cela était visible, nous a reçu dans son salon d’honneur, Mansour Benchehida, Djilalli Benattia , Selim Benanteur et moi-même et d'autres jeunes porteurs de préoccupations spécifiques.



POINT DE VUE : Ce que j’ai dit au wali…
D'emblée, le Wali, fin pédagogue a pris en charge les préoccupations que nous étions censés lui exposer! Il était informé et même très bien informé des soucis et des revendications de tous les citoyens. Il a débattu avec nous les sujets qui préoccupent le jeune  au quotidien, tels que , les  contrats d'apprentissage,  la création de l'emploi, les  problèmes rencontrés par les femmes , ainsi que les autres dossiers en relation avec le développement de la wilaya , comme le tourisme , l'agriculture , l’investissement , le transport et la sécurité des citoyens et des biens . Cela nous a rasséréné les doutes que nous portions légitimement en nous s'estompaient progressivement devant ce Wali. Décidé, volontaire et tellement simple, le wali a écouté attentivement nos messages.
Mes amis Benchehida, Benattia et Benanteur vont sûrement poster leur compte rendu .Je respecte à l'avance leur position, quant à moi, j’ai fait part de l'obligation de l'Administration de recenser et protéger notre patrimoine architectural des aléas du temps et des atteintes de l'homme, comme j'ai soulevé la nécessité de délocaliser certains secteurs du centre-ville comme  le croissant rouge , la protection civile et beaucoup d'autres administrations dans le but de restructurer le centre-ville. J'ai également proposé la création d'une piétonnière qui longerait la ruelle des " remparts " pour aboutir devant ‘’l'ex Prisunic’’. Il faut dire que chaque point où chaque suggestion a fait l'objet de débat d'une manière franche et détendue et je pense que c'est cela la force de monsieur Temmar. Vous mettre à l'aise et faire disparaître le clivage ‘’Wali / Administré’’. En conclusion, le Wali a demandé le soutien de toute la population et surtout de la Société civile pour pouvoir atteindre les objectifs fixés...faire rentrer Mosta dans la modernité , et bien il mérite le soutien franc et sincère de toutes et tous...

 

Benkritly Hadj Belkacem
Lundi 11 Janvier 2016 - 18:07
Lu 508 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+