REFLEXION

PLUSIEURS NOUVEAUX ELUS POURSUIVIS EN JUSTICE SERONT SUSPENDUS A MOSTAGANEM : Des maires sur des fauteuils éjectables



PLUSIEURS NOUVEAUX ELUS POURSUIVIS EN JUSTICE SERONT SUSPENDUS A MOSTAGANEM : Des maires sur des fauteuils éjectables
Les mandats de plusieurs candidats élus au scrutin du 29 novembre dernier pour le renouvellement des APC et APW  dont certains seront installés incessamment maires et qui font l'objet de poursuites judiciaires seront annulés  en cas de confirmation des faits retenus contre eux par des décisions définitives, si l’on croit les directives du ministre de l’intérieur M.Daho Ould Kablia. De ce fait, plusieurs futurs P/APC et certains élus dans les assemblées de la wilaya de Mostaganem devront libérer leurs fauteuils dans les semaines à venir et parmi eux il y a même qui risquent d’être placer à l’ombre pour plusieurs années. A Mostaganem, le fait est accompli pour une dizaine de maires vu  les accusations retenues contre eux à savoir : dilapidation des deniers publics, faux et usage de faux, détournements et infractions aux codes des marchés publics. A ce sujet, on cite un ex-maire qui a été réélu, maire dans la circonscription de la région du Dahra, a été condamné pour détournement  à deux ans de prison ferme par le tribunal de la première instance et la même peine a été retenue contre lui par la haute juridiction de la cour de Mostaganem. Dans la région d’Ain Tédelès ,un autre maire a été condamné par  le tribunal de la première instance à 6 mois de prison ferme pour faux et usage de faux.  L’intéressé a interjeté appel devant la cour de Mostaganem et  l’affaire est en cours .Il est à noter, que plusieurs maires d’autres communes font l’objet d’enquêtes judiciaires, accusés de gestions frauduleuses. Ces ex-maires, maintenus par le dernier scrutin dans leurs mêmes fonctions se trouvent sous contrôles judicaires. A voir le palmarès de ces individus, plusieurs citoyens se sont étonnés du fait qu’ils se trouvent sur les listes électorales. Mais leurs candidatures a été retenue, c’est parce que la loi en vigueur n'empêchait pas les personnes poursuivies en justice de se présenter aux élections mais leur mandat sera annulé en cas de confirmation des faits retenus contre eux par des décisions définitives,  comme l’avait déclaré M. OuldKablia vendredi dernier. 

Réflexion
Dimanche 2 Décembre 2012 - 00:00
Lu 856 fois
A LA UNE
               Partager Partager


1.Posté par MOI le 02/12/2012 14:13
C'est un siège éjectable sur la photo, si nos futurs élus l'avaient en mémoire durant tout leur mandat, je pense qu'ils réfléchiraient à deux dois avant de taper dans la caisse sans notre autorisation, Merci à Réflexion d'avoir choisi cette image burlesque qui me fais rire! MDR...

2.Posté par kaki le 02/12/2012 17:27
Ces gens ne seront ni condamnés,ni écartés à moins que ça soit un reglement de compte,un service non rendu etc...la preuve ils sont toujours là,même entachés,rattrapés par leur passé brillant dans les détournement,dilapidations et...et...et...ils ont été condidats et (réélus) encore une fois, la photo d'hièr qui illustrait votre article "on a voté" exprime largement cet état de fait.J'ai suivi de trés prés cette mascarade qu'on appelait compagne électorale,les ingredients étaient communs pour tous, des bla-bla pour dire ce qu'on a dit et ce qu'on a pas dit, bref rien .Il y a un proverbe arabe qui dit " celui qui ne possede pas la chose ne peut pas la donner " leur demander de tenir un discours politique cela relève de l'inimaginable,ils n'ont aucune orientation politique,ils ne connaissent de la politique que le mot " politique " et encore si on leur demande de le définir littérairement, ils seront incapable de vous répondre.Enfin je conclus par cette anecdote( un jour j'ai demandé à un de mes élèves qui s'était présenté à un concours de douaniers,quelles étaient ses motivations pour ce choix,il m'avait répondu " les affaires monsieur,les affaires ! " wel fahem yefhem...

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+