REFLEXION

PLUS DE DIX HABITATIONS MENACEES DE DEMOLITION : Leurs propriétaires lancent un SOS



PLUS DE DIX HABITATIONS MENACEES DE DEMOLITION :  Leurs propriétaires lancent un SOS
Parmi les propriétaires des dix habitations devant être démolies, M. Mouloud Benkhelil s’est adressé à notre journal espérant faire entendre son cri de détresse. Désemparé et craignant de se retrouver, avec sa famille, à la rue, M. Benkhelil n’a pas de solution à portée de la main.
Elles sont plus de dix familles à avoir construit leurs habitations tout prés du mausolée Sidi El Mejdoub, dans la localité de Kharrouba. Ces familles ont élit domicile en ce lieu depuis des décennies. Certains chefs de famille y sont nés, y ont grandi et ont des enfants en âge d’être mariés à leur tour. Durant toutes ces années passées, ces familles n’ont jamais été inquiétées et ont mené une vie jusque là paisible, malgré qu’elle fut toute simple et sans les moindres chichis. Toutes ces familles sont, pour la plupart, des familles modestes vivant en deçà du seuil de la décence. M. Mouloud Benkhelil a, pour sa part, adressé à M. le chef de la daïra de Mostaganem deux demandes de logement : la première en date du 09-05-2007 avec accusé de réception N° 001750 et la seconde le 21-02-2009 N° 057254. N’ayant obtenu aucune suite, il adresse une autre correspondance à M. le directeur de l’urbanisme relevant de l’APC de Mostaganem, en date du 21-04-2009. Une autre lettre avait été adressée auparavant à Mme le wali en date du 22-03-2009 dans laquelle il explique sa situation en détail et sollicite l’intervention du premier responsable de la wilaya pour que la lumière soit faite sur ses dossiers qui n’ont pas obtenu de suite à ce jour. M. Benkhelil signale, dans ladite correspondance adressée à Mme le wali, que le plafond de son habitation s’est effondré le 04-03-2009 sur la personne de sa mère qui a été évacuée vers l’hôpital par les éléments de la protection civile, suite à quelques blessures. A la suite de cette intervention un P.V. a été dressé le 10-03-2009 et porte les références : 038. Son habitation a été recensée à plusieurs reprises par les services compétents de l’APC de Mostaganem, selon lui. Il ajoute qu’il a même été porté sur une liste de futurs bénéficiaires de logements L.S.P mais sans aucune suite depuis. Aujourd’hui M. Benkhelil interpelle l’ensemble des responsables concernés pour que son habitation ne soit pas démolie avant qu’il ne bénéficie d’un logement où reloger sa famille. M. Benkhelil est père de trois enfants et a à sa charge sa mère âgée et veuve ainsi que ses frères et sœurs vivant sous son toit depuis le décès de son père.

M. Bentahar
Samedi 30 Janvier 2010 - 23:01
Lu 682 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+