REFLEXION

PLUS DE 94.000 DEMANDEURS D’EMPLOI EN 2012 : Le chômage fait des ravages chez les jeunes à Oran

Le chômage fait des ravages chez les jeunes, dans la wilaya d'Oran. En 2012, plusieurs milliers de demandes d’emploi ont été enregistrées dans la région par les services compétents.



Sur les centaines de milliers de demandeurs d’emploi  environs, seulement 10% ont pu décrocher un poste de travail, dans le secteur public, et dans le secteur privé national et le reste de ces milliers de demandes d’emplois ont été recrutés par des opérateurs privés étrangers installés à Oran et au niveau des zones industrielles d'Arzew et Bethioua. Les organismes locaux, pilotant les différents dispositifs de soutien à l’emploi, n’ont pas fait de miracles. Ainsi, durant la même année seulement quelques 1000 emplois environ ont été générés par la Caisse nationale d’assurance chômage (CNAC).  Au-delà des chiffres, la réalité demeure tout autre, sachant que des milliers de diplômés universitaires peinent à dénicher un job à l'image des chômeurs de Bethioua.  Avec les futures cohortes des diplômés universitaires, le taux de chômage  à Oran, pourrait bien dépasser la barre des 40%. Des jeunes diplômés qui risquent de basculer dans la délinquance si aucune mesure concrète n’est prise par les pouvoirs publics. Une administration qui mise sur des emplois précaires en réalisant, à titre d’exemples, des locaux commerciaux à coups de milliards, qui, au bout du compte, ne trouvent pas preneurs, ou ces centaines de jeunes recrutés par la direction de l’Action sociale pour de simples opérations de désherbage des accotements des routes et, qui finiront un jour par être remerciés. Des emplois sans réelles incidences sur le quotidien de ces jeunes en quête de postes stables dans une wilaya qui traine des pieds.

Rafik M
Samedi 27 Avril 2013 - 10:32
Lu 210 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+