REFLEXION

PLUS DE 600 MORTS, 4000 BLESSES ET 100 000 DEPLACES : Gaza pleure ses morts

Le bilan des Palestiniens, qui ont trouvé la mort dans les attaques de l’armée sioniste, a dépassé les 600 personnes alors que 3554 Palestiniens ont été blessés. Parmi les victimes figurent 154 enfants et 58 femmes.



L'opération Bordure protectrice en cours depuis plus de deux semaines , ‘’ ce n'est plus une opération, c'est une guerre." Cette analyse sort de la bouche d'officiers de haut rang qui s'expriment sous couvert d'anonymat. Bilan : plus de 600 morts et 4000 blessés, 100000 déplacés et des quartiers déchiquetés. Si une trêve, voire un cessez-le-feu semblent lointains, les diplomates tentent de dénouer la situation. Le secrétaire d'État américain (l'équivalent du Ministre des Affaires Étrangères), John Kerry, se rend ce mardi au Caire, en Égypte, avec le secrétaire général des Nations-Unies, Ban Ki-moon, pour tenter de trouver une solution.  L'origine de ce conflit remonte au mois de juin quand trois juifs ont été enlevés puis retrouvés morts. Israël a accusé le Hamas, qui a démenti. Le 1er juillet, Israël a bombardé la bande de Gaza. Le lendemain, trois extrémistes juifs ont brûlé vif un jeune Palestinien. Ils ont depuis été inculpés. Le carnage à Gaza se poursuit et s'amplifie de jour en jour devant le silence coupable et complice des grandes puissances qui se contentent de condamner le génocide sans pour autant presser l’entité sioniste à mettre fin au massacre des Palestiniens.  Hier, une centaine de gazaouis dont de nombreux enfants, ont péri dans les raids aériens et les tirs de chars. Tout au long de la journée, l'enclave palestinienne était soumise à des dizaines de raids aériens qui ont touché notamment un immeuble résidentiel faisant 11 morts dont cinq enfants, et des bombardements de chars qui ont visé une nouvelle fois un hôpital tuant quatre personnes, selon des sources  palestiniennes. Et en cette matinée de mardi, sept autres personnes ont été tuées, portant ainsi le bilan à 584 victimes en 15 jours d’agression. Face à cette offensive israélienne barbare, la population tente vaille que vaille de fuir les bombardements de plus en plus intensifs. Selon l’ONU, le nombre de personnes cherchant refuge auprès de l'Agence de l'ONU pour l'aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA) a dépassé la barre des 100.000 personnes. « C'est un tournant pour l'UNRWA, puisque le nombre de personnes cherchant refuge auprès de notre organisation est deux fois supérieur à celui de 2009 », a indiqué le porte-parole de l'UNRWA Christopher Gunness, en annonçant l'ouverture de 69 abris supplémentaires dans l'enclave palestinienne.

La Turquie décrète trois jours de d
euil après

le «massacre» à Gaza
La Turquie a déclaré lundi trois jours de deuil en hommage aux victimes palestiniennes de l’offensive israélienne dans la bande de Gaza, qualifiant de «massacre» l’opération militaire. «Nous condamnons le massacre par Israël du peuple palestinien», a déclaré à la presse à Ankara le vice-Premier ministre turc Bulent Arinc alors que le bilan des Palestiniens morts dans le conflit a atteint plus de 500. «Dans un geste de solidarité à l’égard du peuple palestinien, trois jours de deuil ont été décrétés à compter de demain matin» (mardi). Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a cherché au cours des derniers jours à se présenter comme un défenseur de premier plan de la cause palestinienne, taxant de «génocide» les actions d’Israël dans la bande de Gaza. Il s’est également attiré la colère d’Israël et de son allié les Etats-Unis en comparant la mentalité de certains Israéliens à celle d’Hitler. «La Turquie a maintenu une position de principe contre l’agression d’Israël. Elle soutient ce qui est juste et non les puissants», a déclaré Bulent Arinc.

Obama veut un cessez-le-feu immédiat
 «Notre priorité et la priorité de la communauté internationale est d’obtenir un cessez-le-feu pour mettre fin aux combats et préserver la vie de civils innocents, tant à Gaza qu’en Israël», a déclaré Barack Obama lors d’un point de presse depuis la Maison Blanche. Par ailleurs, les Etats-Unis ont appelé Israël à faire plus pour protéger les civils au 14e jour de l’offensive israélienne dans la bande de Gaza qui a fait 560 morts parmi les Palestiniens. «Nous souhaiterions que les Israéliens prennent des mesures encore plus importantes pour s’assurer de la protection des civils», a déclaré Josh Earnest, porte-parole de la Maison Blanche.

Ban Ki-moon au Caire pour négocier un cessez-le-feu
Le patron de l'ONU Ban Ki-moon et le chef de la diplomatie américaine John Kerry ont   tenté hier mardi depuis Le Caire d'arracher un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas après 16 jours de bombardements israéliens à Gaza qui ont fait plus de 570 morts palestiniens. Le secrétaire d'État américain a promis dans la nuit de lundi à mardi 47 millions de dollars d'aide aux civils à Gaza. Sept Palestiniens ont été tués tôt ce mardi dans de nouveaux aériens israéliens sur la bande de Gaza, a indiqué le porte-parole des services de secours Achraf al-Qodra. Ces dernières victimes portent le bilan des morts à 583 côté palestinien outre 3.640 blessés, au 15e jour de l'offensive israélienne sur l'enclave palestinienne. 04H59 : Deux militaires israéliens tués à Gaza. Deux soldats israéliens ont été tués au combat dans la Bande de Gaza, a annoncé l'armée mardi, portant à 27 le nombre de militaires tués depuis le début du conflit en cours avec le Hamas.

AS. Mohsen
Mercredi 23 Juillet 2014 - 12:29
Lu 281 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+