REFLEXION

PLUS DE 60 000 ELEVES CONSOMMENT DE LA DROGUE EN ALGERIE : Des bonbons ‘’TIC-TAC’’ contenant de la drogue en vente en milieu scolaire

Des sources éducatives auraient révélé, que la tutelle aurait compté près de 60 mille élèves dans divers établissements scolaires à travers le pays qui font usage de drogue, dont 3600 élèves de sexe féminin. Le phénomène serait dû, selon la tutelle, à la commercialisation, dans le milieu scolaire, par des élèves redoublants où exclus, de bonbons ‘’Tic-Tac’’, bourrés de drogue.



Les mêmes sources ont expliqué , que les enquêtes menées par les services du ministère ont montré que la drogue est devenue un phénomène terrible qui se répond en milieu scolaire, et dans toutes les classes des trois cycles d’enseignement et en particulier au cours des dernières années, alors que les chiffres avancés, précisent les mêmes sources, par la tutelle font état de 60 mille élèves dont 3600 filles qui prennent de la drogue à travers les différentes écoles du pays , notamment dans les écoles du secondaire et du moyen. Quant aux raisons du grand boom pour ces toxines, selon les mêmes sources, seraient dues à certains élèves actifs dans les établissements scolaires qui distribuent des stupéfiants sous forme de comprimés mais qui ressemblent tellement aux bonbons, en l'absence des responsables et des parents. Les mêmes sources ont ajouté que les trafiquants de drogue se basent sur des bonbons sous forme de petits comprimés contenus dans une petite boite « Tic-Tac »,qui se vend à 30 dinars, que des élèves, des  redoublants ou des exclus pour la plupart, les distribuent en les remplaçant par des petits comprimés de drogue au gout sucré qui donne à croire que c’est de vrais bonbons. Le conseil des lycées d’Algérie, avait tiré  l'alarme en révélant des chiffres alarmants sur le phénomène de la toxicomanie et le trafic de drogue dans les écoles. L'organisation a révélé par une étude réalisée que 56 % des élèves du secondaire affirment que le processus d'acquisition de la drogue est facile ; état de fait confirmé par l'étude, qui a touché 110 établissements dans le secteur de l'éducation et qui révèle encore que 35% des élèves ont consommé de la drogue au cours du mois passé. Les résultats de cette étude qui a touché pas moins de 6371 élèves révèlent également, que 25 % des adolescents avaient consommé des boissons alcoolisées, et ces chiffres montrent clairement que les trafiquants de drogue ciblent maintenant les élèves  qui sont devenus de nouveaux clients. Les recherches menées sur le terrain dans ce domaine révèlent que certains réseaux criminels s'appuient sur les élèves exclus ou redoublants pour vendre de la drogue  à l'extérieur des murs de l'école à des personnes ciblées, surtout ceux qui souffrent de problèmes sociaux ou économiques. Notant que le milieu scolaire est le plus important espace dans lequel les filles sont la cible de ce genre de trafic.         

G. A.
Mardi 18 Mars 2014 - 18:30
Lu 617 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+