REFLEXION

PLUS DE 59000 LOGEMENTS ENREGISTRES EN 5 ANS ET LA CRISE DE LOGEMENT PERSISTE ENCORE : Les réponses du directeur du logement de Mostaganem

Le directeur du logement de la wilaya de Mostaganem, défend le programme du président de la République et lève le voile sur les efforts consentis par la wilaya dans le secteur du logement et lâche un chiffre de 59108 logements enregistrés dans ce quinquennal (2010-2015). Alors comment Mostaganem vit encore la crise de logement ?



En effet, 26254 habitations rurales, 2005 location-vente, 2050 LPP, 19733 LPL, 5076 LSA ont été enregistrés durant ce quinquennal. Une demande supplémentaire d’environ 6000 logements a été retenue pour Mostaganem par le ministre de l'Habitat selon son dernier message qui souhaite en finir complètement avec l’habitat précaire. Sur ce sujet et d’autres nous avons interviewé le directeur du logement, M. Behloul Arbi.
Mr Behloul Arbi pouvez-vous nous donner un aperçu sur le dossier du
logement à Mostaganem ?

Premièrement, permettez-moi de remercier le journal Réflexion qui nous permet de faire un point exhaustif sur le parc logement à travers la wilaya de Mostaganem. Donc il est préférable, en premier lieu, de rappeler le programme quinquennal 2010-2014 où la wilaya de Mostaganem a bénéficié de 53213 logements, nous avons livré à ce jour 33080 logements et nous avons un programme en cours de 18372. Nous avons aussi 2361 logements et nous avons un dernier programme qui s’ajoute 1000 logements ADL inscrits à la fin de l’année 2015 qui sera lancé incessamment par le maitre du l’ouvrage en l’occurrence ADL. A ce niveau-là, j’ai rappelé tout segment confondu LPL, LSP…etc. Maintenant pour la situation de l’année 2015 et la livraison et les lancements, nous avons prévu de lancer cette année 3177 logements. A ce jour, il y a 1966 ce qui représente un taux de 62%. Nous avons aussi une distribution de 8000 logements et nous sommes actuellement à 7038 logements. L’inscription de ces programmes sur les 3 quinquennaux et dans le but d’anéantir cette crise de logement, donc juste pour rappel, en 1998 on était à un taux de citoyen en besoin de logement de 6.81 %. Aujourd’hui nous somme à un taux de 4.78%, ces améliorations viennent d’assurer le confort pour le citoyen algérien. Donc, en somme, notre parc a évolué de 67% sur une durée de 15ans ce qui est un effort marquant. Pour ce qui est des logements LPL et leur distribution : donc suite aux instructions du wali sur l’activation du secteur du logement dont la wilaya en souffre depuis plusieurs années, nous avons 33076 logements notifiés pour les daïras entre attribution et pré-affectation. Mr le wali a insisté à mettre le paquet en réactivant la commission et les sous-commissions du recours. A ce jour, les nombres de logements qui ont connu un affichage par la daïra sont de 1248 sur les 3177. La commission du recours a siégé pour les communes Hadjadj, Kheir Eddine et Khadra un nombre total de 178 logements. La sous-commission instruite par le wali d’activer les distributions et préparer le travail de la commission de recours a déjà siégé pour 559 logements et cela en se conformant au décret 0842 relatif à l’attribution des logements sociaux notamment ancienneté de la demande, salaire moins de 24 mille…etc. Les 3177 habitations seront attribuées et pré-affectées d’ici le 30 mars avec un calendrier où la grande partie sera distribuée avant le 31 décembre 2015. Ajoutant à cela 570 CNEP 64 ADL. A souligner que le wali a déjà procédé à l’attribution des 400 CNEP à Sidi Mejdoub qui étaient réceptionnés depuis plusieurs années.
Avec ce chiffre de logements réalisés, comment expliquez-vous cette crise de logement qui sévit encore à
Mostaganem ?


En effet, cette crise est un problème national que l’Etat s’efforce d’anéantir. L’Algérie a fixé son plus grand défi qui est d’éradiquer cette crise avant le 31/12/2019. La wilaya de Mostaganem à l’instar des autres wilayas du pays a bénéficié d’un programme ambitieux et c’est les chiffres qui confirment nos dires puisque le taux du manque a été réduit à 4,78 après qu’il était de 6,81%. Et d’ici à 2019 et cela conformément aux instructions du ministre de l’habitation et ministre de l’intérieur, le taux sera de 3,79%. Il est vrai que dans certaines communes y a pas vraiment une pression dans la demande contrairement à la commune de Mostaganem qui, comme a déclaré le wali n’a pas connu de distribution de logement depuis 2004, subit une pression de demande de logement. A ce sujet, il  y a un programme au niveau d’EL Hchem qui prendra en charge un grand nombre de ces demandeurs et qui va régler beaucoup de problèmes. Le directeur Mr Bahloul a ajouté que le wali s’est réuni avec les grandes entreprises détentrices du projet de LPL tels que COSIDER qui réalise 2760 logements, Chapenji chalenji 1500 logements, pour les sommer d’activer les travaux et de respecter les normes de construction.
Certains citoyens disent que l’attribution des logements est un peu sélective. Qu’en pensez-vous ?
Tout le monde sait que la distribution de logement se fait par le biais d’un décret 0842 relatif à l’attribution de logement dans le cas où un citoyen se sent marginaliser, il pourrait déposer son recours après 8 jours de l’affichage de la liste avec contre acquisition de réception. Dans ce contexte, Mr le wali a donné des instructions à la sous-commission du recours de se conformer aux conditions du décret relatif à la distribution de logements. Donc je le confirme et je rassure les citoyens qu’il n’y a aucune marginalisation et que tous les dossiers sont traités en égalité.
Combien y a-t-il de logement en cours de réalisation ?
Actuellement, il y a 18732 logements en cours tout segment confondu qui seront distribuer dès l’année prochaine et cela jusqu’au 31/12/2017 à travers la wilaya. Pour ce qui est de la réception des habitations précaires, le recensement de 2007 a donné un résultat de 6419 habitats précaires. Un programme a été notifié de 6530 logements, déjà 5076 ont déjà été éradiqué et 1554 en cours pour prendre en charge le reste. Une demande supplémentaire d’environ 6000 logements suite du dernier message du ministre de l’habitat qui souhaite anéantir complètement l’habitat précaire.
Combien est estimé le cout du logement ?
LPA Mr le wali à travers ses visites a confirme que le cout du logement ne dépasse pas 3 millions dinars, donc à travers Réflexion nous confirmons aux citoyens ce cout et nous les informons que les versements des tranches se fait par les contrats vente sur plan. Afin d’éviter des contentieux insolites et dans le domaine qu’il s’agit d’un montage financier. C’est au client de respecter les versements exigés dans le VSP.
Votre dernier mot ?
C’est un journal qui est quotidien et qui joue un role majeur au niveau de la wilaya de Mostaganem. Il nous aide nous comme il aide les citoyens d’être au courant de tout. Et je tiens aussi à remercier le wali qui à travers ses sortis et ses interventions a fait savoir que le secteur du logement est la priorité de la wilaya. Sur ce, nous la direction du logement en collaboration avec le ministère et la wilaya de Mostaganem, on vous promet de faire de notre possible et de se donner au maximum afin d’éradiquer les problèmes.

 

Salim Skander
Mercredi 18 Novembre 2015 - 17:14
Lu 753 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+