REFLEXION

PLUS DE 355 MILLIARDS DE DINARS INVESTIS DANS LE TOURISME : Algérie, quatrième destination touristique africaine

Classée 4e en tant que destination touristique en Afrique après le Maroc, l’Afrique du Sud et la Tunisie, les investissements de l’Algérie dans le secteur du tourisme s’élèvent à plus de 300 milliards de dinars.



L’investissement dans le secteur du tourisme suscite un grand engouement en Algérie où pas moins de six demandes sont quotidiennement déposées auprès du ministère du Tourisme et de l’Artisanat. Selon la ministre  du tourisme, Nouria Yamina Zerhouni, 847 projets ont été  agrées dans le secteur du tourisme par l’Etat. Les investissements pour la réalisation de ces projets sont estimés à 355, 5 milliards de dinars. A en croire la ministre, ces projets sont répartis ainsi : «Les hôtels urbains se taillent la part du lion avec 589 projets, qui seront réalisés dans le cadre du tourisme d’affaires, 142 projets dans le balnéaire, 21 pour le segment climatique (montagnes et forêts), 64 projets sahariens en plus de 31 stations thermales»
La ministre a ajouté que «394 projets sont en cours de réalisation». D’ici la fin de l’année, 30 projets seront livrés, «ce qui permettra de réceptionner 54 626 lits, alors qu’actuellement, nous avons un parc de 99 000 lits pour 25 265 postes de travail créés», souligne-t-elle. Dans le détail, elle explique que «67 établissements appartiennent à Gestour (public). L’Etat a consacré une enveloppe de 70 milliards de dinars pour leur réhabilitation. 10 structures ont été achevées et d’autres sont encore au niveau des études». En outre, Mme Zerhouni a   affirmé que «48 permis d’exploitation de station thermale ont été délivrés à ce jour. 18 stations thermales sont en cours de réalisation et 14 autres sont à l’arrêt pour diverses raisons qui concernent les investisseurs eux-mêmes». Elle a déclaré que «le ministère a lancé une étude technique pour le recensement des sources thermales, dont le nombre s’élève à environ 220. Mais elles ne sont pas toutes exploitables pour des raisons liées aux nappes phréatiques». Concernant le centre de thalassothérapie de Sidi Fredj (Alger), Mme Zerhouni a précisé que «les études de réhabilitation sont en cours de finalisation». Au sujet de l’activité touristique, la ministre a rappelé que «l’Algérie a enregistré en 2013, selon les chiffres transmis par la DGSN, un flux de 2,7 millions de touristes.

 

Rym
Mardi 16 Décembre 2014 - 18:40
Lu 334 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+