REFLEXION

PLAGES DE LA CORNICHE ORANAISE : Le diktat des plagistes

Malgré les assurances données par les responsables du Tourisme de la wilaya d’Oran et les responsables des communes du littoral oranais, afin d’offrir toutes les commodités nécessaires aux vacanciers, il semblerait que les anciennes pratiques et réflexes sont loin de disparaître.



Ainsi, de nombreux estivants rencontrés sur certaines plages de la Corniche oranaise se sont plaints du diktat imposé par les plagistes, comme cette manière de les sommer de payer l’accès aux plages et aux espaces publics, même si les responsables du secteur avaient affirmé à maintes reprises que l’accès à ces sites est gratuit.Cette situation est à l’origine de plusieurs altercations entre estivants et certains individus qui se prennent pour des propriétaires de ces espaces, et ce, devant l’indifférence des responsables, ce qui ouvre la voie à de multiples supputations, comme le partage des gains de ces responsables avec ces plagistes.Par ailleurs, il faut relever que la spéculation sur les locations d’habitations a atteint son paroxysme depuis l’inauguration de la saison estivale le premier juin dernier, et ce, avant l’arrivée du mois sacré de Ramadhan.Ainsi, la location d’une petite pièce est passée de 10.000 dinars en temps ordinaire à 40.000 dinars, sans pour autant bénéficier d’un  contrat de bail, et ce, au su et au vu de tout le monde.

Medjadji. H
Dimanche 23 Juin 2013 - 13:16
Lu 200 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+