REFLEXION

PLAGE MATARBA : Ordures ménagères et canettes de bière



En dépit des campagnes de sensibilisation sur la protection de l’environnement, les panneaux interdisant de jeter les ordures même gérées, la peine d’amende et les rappels à l’ordre, la plage dite Matarba à proximité de la cité 544 lotissements, vue sur mer à kharouba, qui traverse le long de la plage de Sidi Mejdoub, continue de souffrir des décombres de toutes sortes qui sont jetés, entre autres, les pneus, les vieux lavabos et autres rebuts, ainsi que des sachets remplis de canettes de bières vides. Dans la dite cité longeant la plage, personne ne lève le petit doigt pour réagir et mettre un frein aux transgressions de l’environnement. Des anciens habitants du quartier populaire de Tigditt, sont dépités par cette image qu’ils disent différente de celle du passé. Un citoyen nous dira « cette plage était propre, on, y faisait ghaita oua tbal, il y avait même des amateurs professionnels de la pêche à la ligne à l’époque. Aujourd’hui, malgré les maintes campagnes de sensibilisation, la situation n’a pas changé, les citoyens sont inconscients et font fi de tout ça ». La dite plage continue de devenir une véritable décharge sauvage qui constitue le terrain propice de la prolifération des insectes de toutes sortes ; sans oublier les odeurs nauséabondes. Les habitants de cette cite interpellent les responsables concernés et à leurs têtes M. le wali, le président de l’assemblée populaire communale pour qu’ils interviennent afin de sauver cette plage de ces calamités indescriptibles.

M.Touati
Mercredi 27 Juillet 2011 - 09:42
Lu 352 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+