REFLEXION

PLAGE DE CHATT EL HILLAL (AIN TEMOUCHENT) : Une taxe d’entrée exigée aux estivants

Malgré de "multiples" instructions des pouvoirs publics et autorités, mais surtout des Ministères de l'Intérieur et du Tourisme attestant de la gratuité des plages, certaines personnes mal intentionnées imposent leur diktat en exigeant des vacanciers une sorte de taxe d’entrée.



En dépit des instructions émanant du ministre de l’intérieur pour que l’accès aux plages soit gratuit au niveau de toutes les plages du pays, certains énergumènes imposent aux estivants de payer une taxe pour pouvoir accéder à la plage de Chatt El Hillal (ex oued el hallouf ) dans la commune de sidi Benadda. En ce sens, on a appris que des citoyens ont dénoncé des comportements malsains et anti réglementaires de certaines personnes dans une pétition adressée au secrétaire général de la wilaya d’Ain Témouchent . Dans leur lettre, les signataires ont rapporté que des individus ont squatté le long du bord de la plage de chatt el hillal, où ils ont implanté des parasols entourés de tables et chaises, qu’ils louent aux estivants à des prix exorbitants. Rappelons que le ministre de l’intérieur a déclaré que l’accès aux plages est gratuit et l’interdiction de la concession des activités lucratives ceux qui viennent ne trouvent pas de place le long de la plage se disputent et se  bagarrent  quotidiennement.  La lettre ajoute qu’en parallèle la saleté a défiguré le panorama touristique des plages censées contribuer par leurs activités au développement local.

H. Bouna
Dimanche 23 Juillet 2017 - 18:38
Lu 324 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 22-10-2017.pdf
3.51 Mo - 21/10/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+