REFLEXION

PLACE ‘’EMIR ABDELKADER’’ DE MOHAMADIA ET DE REKABA : Le wali de Mascara assiste à la présentation de l’étude d’aménagement

Le wali de Mascara a présidé une importante réunion de travail, dernièrement, à laquelle ont assisté le P/APW, les directeurs de l’exécutif, les chefs de daïras et les P/APC ainsi que les secrétaires généraux des APC pour débattre l’ordre du jour qui porte sur l’aménagement de la place Emir Abdelkader de Mohamadia et celle de la Rekaba à Mascara où a été démoli le marché couvert.



Le wali a renouvelé ses instructions d’associer les élus locaux dans toutes les activités que connaissent leurs communes en insistant sur un plan de travail et de gestion et en encourageant l’investissement local. Dans le même ordre d’idées, le wali a rappelé aux secrétaires généraux des APC, l’obligation de dynamiser l’économie locale et la réhabilitation des infrastructures publiques. Le wali a annoncé d’autres parts son idée de reprendre les visites au niveau de l’ensemble des communes durant les prochains jours pour connaitre l’application des décisions et orientations données sur le terrain lors de ses visites de prise de contact à son installation. Ensuite, il était question de la présentation de l’étude refaite par l’agence foncière concernant la place publique Emir Abdelkader de Mohamadia, présentée par le Directeur de l’Agence Foncière. Le wali est intervenu pour inviter les responsables à prendre en considération le plan de circulation dans l’étude et prendre en compte l’esthétique de la ville lors du choix de la matière de construction en associant la direction du logement et les services techniques concernés, de préparer le dossier d’exécution et d’entamer les travaux d’aménagement et a ordonné au directeur de l’agence foncière de présenter la fiche technique du terrain qui devait être aménagé en place publique à la place du marché couvert démoli au niveau de la Rekaba à Mascara. Ensuite, le directeur du commerce a présenté un rapport sur le secteur présenté en deux volets, le premier concerne l’organisation du commerce, le contrôle économique et la répression. La wilaya compte 57. 780 opérateurs économiques dans les différentes activités enregistrées au niveau du registre du commerce, ceci  ne nous empêche pas d’enregistrer un exode au niveau des locaux et des marchés de proximité construits récemment et qui demeurent presque à l’abandon. Le wali a instruit le directeur du commerce à présenter des propositions pour l’exploitation de ces infrastructures en collaboration avec les chefs de daïras et P/APC.

B. Boufaden
Vendredi 22 Janvier 2016 - 16:19
Lu 124 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+