REFLEXION

PITIE POUR LES PAUVRES : La baguette de pain à 20 DA en plein centre-ville !

Les commerçants de l’informel bravent l’interdit et reviennent à la charge, occupant certains endroits stratégiques de la ville de Mostaganem. Parmi eux il y a des jeunes surement des chômeurs déposant des corbeilles pleines de baguettes de pain à proximité du marché couvert vendant en toute liberté et impunité le pain à 20 DA l’unité.



Devant le silence des uns et la protestation des autres, les familles pauvres encaissent les coups répétés engendrés par cette catégorie de jeunes qui  n’ont trouvé que cette solution de gain facile au détriment de la population qui se plie à ce genre de business illégal. L’association de la protection du  consommateur a une grande part de responsabilité dans cette situation qui n’a que trop duré. Les autorités concernées  doivent prendre les mesures qui s’imposent et éradiquer ce phénomène qui prend de l’ampleur  chaque  jour. Il est du devoir de chacun  de prendre ses  responsabilités, Il faut  aussi multiplier les campagnes de sensibilisation afin de bannir à jamais cette apparence qui porte préjudice à l’étique de la ville de Mostaganem. A cet effet, des mesures coercitives doivent être prises pour en  finir définitivement  avec ces  pratiques  qui ternissent l’image de Mostaganem. Les  boulangeries peuvent apporter une grande contribution  par l’ouverture de leur magasin  tout au long  de  la journée.

A.ABBASSA
Mercredi 28 Août 2013 - 12:04
Lu 163 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+