REFLEXION

PHILIPPINES : Deux Otages allemands aux mains du ‘Daech’

Deux allemands, un homme et une femme, sont aux mains du groupe islamiste Abu Sayyaf dans le sud des Philippines. Selon les autorités locales, ils ont été enlevés alors qu'ils naviguaient à bord d'un yacht en provenance de Malaisie, au large de l'île de Palawan.



Abu Sayyaf, qui a fait allégeance à l'organisation Etat islamique (Daech) en juillet dernier, réclame une rançon de 250 millions de pesos (4,37 millions d'euros) et la fin du soutien allemand aux frappes américaines contre Daech en Irak et en Syrie. Le groupe menace de décapiter l'un des deux otages si ses revendications ne sont pas satisfaites sous les 15 jours. Le centre américain de surveillance des sites islamistes SITE a publié mardi une photo montrant un militant masqué armé d'une machette à côté d'un homme blanc aux cheveux gris. Une femme blanche plus jeune, aux cheveux courts, était présente à côté de ce dernier. Des hommes masqués armés de fusils d'assaut et de mitrailleuses se tenaient derrière eux. Berlin a fait savoir qu'il ne "changerait pas de politique sur l'Irak et la Syrie". En revanche, "le gouvernement allemand a mis en place une cellule de crise (...) pour obtenir une libération", a ajouté une porte-parole du ministère des Affaires étrangères. Quant au gouvernement philippin, il affirme ce jeudi qu'il ne négocie pas avec les "terroristes" et rejette les exigences d'Abu Sayyaf. Les autorités estiment que le but du groupe est davantage crapuleux que politique et qu'il cherche à utiliser la crise internationale provoquée par les djihadistes de l'Etat islamique (EI) en Syrie et en Irak pour en tirer des bénéfices financiers.
 

Réflexion
Jeudi 25 Septembre 2014 - 18:58
Lu 2639 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+