REFLEXION

PEUGEOT-ALGERIE DANS LE COLLIMATEUR : Le fisc découvre de graves irrégularités comptables



PEUGEOT-ALGERIE  DANS LE COLLIMATEUR : Le fisc découvre de graves irrégularités comptables
La Direction des Grandes entreprises (DGE) au sein de la Direction générale des Impôts vient de rejeter la comptabilité de Peugeot Algérie, a-t-on appris auprès du site de TSA.
Cette décision, la première de cette ampleur concernant une entreprise étrangère implantée en Algérie, a été prise après la découverte de plusieurs irrégularités comptables, selon la même source. Les inspecteurs du fisc ont découvert ces irrégularités après un contrôle fiscal auquel Peugeot Algérie a été soumis, comme plusieurs autres grandes entreprises. Peugeot Algérie n’a pas souhaité commenter les informations. Conséquence de cette décision, c’est la DGE qui va refaire le calcul des comptes du constructeur automobile. C'est elle qui déterminera le montant du chiffre d'affaires servant de base à la taxation. Peugeot Algérie se verra appliquer une taxation d’office à laquelle s’ajoutera une pénalité de 25%. Cette pénalité est payable dans un délai d’un mois après l’envoi du rôle. Le fisc peut recourir au blocage des comptes bancaires de l’entreprise. Selon notre source, les irrégularités comptables de Peugeot Algérie concernent les quatre derniers exercices fiscaux. Ces exercices portent sur un chiffre d’affaires global de plusieurs centaines de millions d’euros.

Mehdi
Mercredi 24 Février 2010 - 11:13
Lu 1558 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-11-2016_1.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+