REFLEXION

PERMIS DE CONDUIRE : La lenteur dans la délivrance suscite le courroux des citoyens

De nombreux citoyens de la daïra d’Es-Senia, rencontrés ce jeudi, sur place, nous ont exprimé leur colère quant au retard pris pour la délivrance des permis de conduire.



Sur ce plan, un citoyen nous dira « suite à l’expiration de mon permis, j’ai constitué un dossier dans les normes règlementaires en vue de son renouvellement, et ce, voilà plus d’une année». Et ce citoyen de nous exhiber son récépissé établi par les services de la daïra d’Es-Sénia depuis le 13 septembre 2012, soit plus d’une année. Un récépissé dont la date a tout simplement été plusieurs fois renouvelée en lieu et place du document l’autorisant à conduire. «Attendre plus d’une année et se voir encore une fois apposé une simple date au verso du récépissé est tout simplement effarant», s’indignent ces citoyens. Une situation qui trouve son explication dans l’indisponibilité de ces documents, nous a affirmé une source proche de cette structure.  D’autre part, il faut souligner que des employés du service des passeports de la daïra d’Oran, ont  dénoncé ce mercredi, les conditions de travail et le flux important des demandeurs de passeports. Certains employés, des diplômés, des contractuels qui totalisent plusieurs années de service dans cette administration n’ont pas encore été titularisés malgré plusieurs démarches et promesses. L’on saura, selon le responsable de ce service qui emploie quelque 75 personnes réparties entre l’administration et les agents de sécurité, qu’en moyenne quelque trois cents (300) demandes de passeports biométriques sont déposées et traitées chaque jour en plus du retrait de 220 autres. Une délégation de ces protestataires a eu une entrevue avec le chef de la daïra d’Oran qui s’était déplacé sur les lieux, indique-t-on.

Medjadji. H
Dimanche 27 Octobre 2013 - 22:00
Lu 102 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+