REFLEXION

PENURIE ENVUE A MOSTAGANEM : Le lait en sachet se fait très rare sur le marché

Les citoyens font encore une fois face à une pénurie qui pointe à l’horizon concernant certains produits de première nécessité, dont le lait. Les citoyens ont commencé à ressentir la non-disponibilité de ces produits dans plusieurs quartiers de la ville et de communes.



PENURIE ENVUE A MOSTAGANEM : Le lait  en sachet se fait très rare sur le marché
En effet, cette nouvelle pénurie  vient de s’installer dans les communes de la wilaya.   Le lait, qui est un aliment essentiel pour la famille algérienne, reste désormais introuvable dans plusieurs commerces ce jeudi. Et s’il est disponible chez d’autres, la quantité livrée  ne répond pas à la demande.  Les clients affluent sur les commerces dès le début de matinée, ils ne se gênent guère de se bousculer  pour avoir un sachet de lait, même si leur attente dépasse des fois  l’impensable. Ainsi, des chaines interminables sont  constatées  devant les commerces de la ville. Même chose, le lait qui a  connu déjà des perturbations, depuis quelque temps, connaît aujourd’hui une pénurie qui s’accentue et s’aggrave. Alors, s’agit-il d’une simple perturbation dans la distribution et la production de cet aliment de base, ou serions-nous devant des signes avant-coureurs d’une nouvelle pénurie ? En l’absence d’informations sur cette situation qui commence à prendre de l’ampleur et peser sur la vie quotidienne  des citoyens,  la question reste  d’actualité, du fait qu’aucun argument ni explication ne sont venus apaiser les esprits. Pour certaines personnes, c’est par peur de spéculation que les commerçants agissent  ainsi. Mais pour les autres, c’est une autre pénurie qui vient de s’installer dans la durée. Selon certains commerçants de Mostaganem, la rareté du lait dans certains  endroits est due aux  problèmes d’approvisionnement de ce produit. Notons au passage, que cela intervient au moment où le gouvernement a institué une augmentation d’approvisionnement des laiteries de 50 à 60% d’aide  consentie par l’Etat dans le cadre du renforcement des capacités de production de ces dernières. Mais jusque là, cette mesure, déjà en  vigueur, n’a pas apporté les fruits attendus, si l’on tient compte de la pénurie actuelle.  L’indisponibilité du lait en sachet n’est pas uniquement la seule  préoccupation du citoyen. Malgré l’accalmie précaire, la tension est très lourde. Dans un pareil cas, le gouvernement pourra-t-il encore une fois faire face au mécontentement de la société ?   Apparemment, après le sucre, l’huile et la farine, c’es le lait et Dieu sait de quel produit. On en reparlera dans les prochains jours.

Charef
Samedi 15 Janvier 2011 - 11:03
Lu 347 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+