REFLEXION

PENURIE DE PRODUITS ANESTHESIANTS ET DU FIL CHIRURGICAL : Les patients sont contraints de se munir de leurs produits



L’ensemble des services sanitaires relevant du CHU d’Oran font l’objet de pénurie de produits anesthésiants et du fil chirurgical, des produits consommables indispensables pour les différentes interventions chirurgicales font désormais défaut dans les structures sanitaires et ce depuis plus d’un mois. Cela semble durer et ce, en dépit d’un état des besoins transmis à qui de droit depuis plusieurs semaines. De source très proche l’on apprend qu’une pénurie des produits chirurgicaux utilisés dans les interventions, est enregistrée au niveau de l’ensemble des établissements hospitaliers, relevant du CHU d’Oran, depuis plus d’un mois. Il s’agit exactement du fil chirurgical du type 0,5-0,5-0 et 6, des produits anesthésiants et antiseptiques de type Bétadine. Selon nos références, ce manque de produits indispensables à toute intervention chirurgicale, contraint de nombreux patients, parents et proches des malades hospitalisés à les procurer, dans des officines privées moyennant des sommes aussi élevées que leur prix réel. A ce propos, l’on nous informe que ces derniers les vendent à des prix variant entre 170 et 200 DA, et ce, en fonction de la spécificité médicale. Pour ces nombreux patients, cette situation est d’autant plus injustifiée qu’elle a pour effet de perturber le fonctionnement des services importants chirurgicaux et de pénaliser, par conséquent, de nombreux malades qu’y sont admis. Le déficit en produits consommables, précise nos sources, touche une gamme variée de produits de base constamment utilisé dans les différentes étapes, pré et post chirurgicales, tels que les anesthésiants et certains produits utilisés en chirurgie. « Cette situation, affecte particulièrement la prise en charge d’une catégorie de malades prioritaires ». II faut souligner que cette pénurie n’est pas la première du genre à être enregistrée au niveau des services hospitaliers. Ces pénuries en question coïncident avec cette période estivale qui connait alors une hausse dans les accidents de la circulation et domestiques.

Medjadji.H
Lundi 13 Juin 2011 - 11:18
Lu 477 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+