REFLEXION

PENURIE DE MEDICAMENTS : Bouteflika demande une réforme de la pharmacie centrale



PENURIE DE MEDICAMENTS :  Bouteflika demande une réforme de la pharmacie centrale
Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, dans le cadre des auditions des membres du gouvernement. Le 29 août dernier, il a tenu une réunion restreinte d'évaluation consacrée au secteur de la santé, selon un compte-rendu officiel rendu public. Au menu de cette réunion : le bilan du programme quinquennal mais aussi les problématiques actuelles du secteur, notamment la lancinante question des pénuries de médicaments, qui n'ont toujours pas été éradiquées.Certes, un plan de développement de la production nationale a été mis en place. D'ailleurs, la facture des importations de médicaments a diminué de 22% au premier semestre 2010 par rapport à la même période l'an dernier, selon la même source. Mais des carences persistent, notamment pour les médicaments traitant certaines maladies graves. A ce sujet, le président de la République lors de cette réunion, a demandé une réforme de la pharmacie centrale des hôpitaux pour améliorer la gestion des importations de ces médicaments. Elle « doit être réhabilitée pour être réellement un instrument de sécurisation et de régulation de l'approvisionnement des structures publiques de santé en produits pharmaceutiques », a indiqué Abdelaziz Bouteflika. En revanche, il n'a pas été question de la manière de lutter contre ces pénuries dans les pharmacies privées.

Ismain
Mardi 7 Septembre 2010 - 11:58
Lu 632 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+