REFLEXION

PENURIE DE BOUTEILLES A OXYGENE A MOSTAGANEM : Plus de 50 malades lancent un SOS



Plus de 50 malades chroniques nécessitant une bouteille à oxygène à domicile viennent de tirer la sonnette suite à la cessation du pharmacien conventionné, Mekhatria en l’occurrence, de leur fournir cet outil nécessaire pour leur survie. En effet, le pharmacien vient de leur apprendre que son établissement a cessé l’opération à laquelle il s’était chargé depuis des années, sans donner d’explications. De ce fait, les malades chroniques, habitués à se fournir auprès de ce pharmacien avec leurs cartes Chiffa, sont désormais dans l’obligation de se déplacer à Oran, chaque semaine, pour avoir leurs bouteilles à oxygène, moyennant une somme d’argent de 5000 dinars hebdomadairement. A cet effet,  les malades lancent un SOS aux autorités compétentes pour qu’elles les prennent en charge avant qu’ils ne soient dépouillés.                   

Said
Samedi 19 Janvier 2013 - 00:00
Lu 323 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+