REFLEXION

PENDANT LA PREMIERE SEMAINE DE RAMADHAN A ORAN : L’hôpital de l’USTO reçoit 440 cas d'urgence

Le service des urgences médicales et chirurgicales de l'hôpital du 1er Novembre, à l’USTO, à Oran, a enregistré l’admission de 440 cas d'urgence depuis le début du mois sacré du Ramadhan jusqu'à aujourd'hui.



Il s’agit de cas dus aux coups de soleil, de suffocations et d’agressions, en particulier pendant la vague de chaleur sévère qui a sévi sur la région, tandis que les mêmes services ont enregistré 74 cas d'intoxication au cours de la première journée du mois sacré contre l’enregistrement de 263 cas d'urgence, y compris l'insolation, surtout chez les jeunes enfants, en plus de 12 cas d'agression, et 15 accidents de la circulation, sans compter des cas enregistrés au milieu des malades chroniques, principalement les personnes ayant une tension artérielle, où les mêmes services médicaux ont enregistré 47 cas de fatigue intense, parmi les cardiaques contre 61 cas enregistrés parmi les diabétiques. Pour leur part, les mêmes services de l'hôpital ont précédemment procédé au lancement d'une campagne de sensibilisation se rapportant à éviter tous les effets pour ceux ayant une tension artérielle et le diabète parce qu'ils souffrent beaucoup pendant le mois sacré du Ramadan, sans compter des cas de satiété qui se sont beaucoup répandus pendant le mois de Ramadan, ce qui appelle à beaucoup de prudence à l'égard de cas pathologiques qui hantent certains jeûneurs en vertu du jeûne, de la fatigue et de déséquilibre dans l'alimentation et le sommeil, qui selon les médecins peuvent causer des agitations et des troubles qui affectent la santé du jeûneur. De leur part, des sources médicales compétentes du même hôpital ont confirmé sur la nécessité de prendre en compte la  modération et la régulation dans l'alimentation, tout en évitant la consommation excessive de repas gras, afin de  maintenir la santé et d'éviter la satiété, qui se répand au milieu de beaucoup de personnes pendant le mois sacré, et l'enthousiasme du jeûneur à manger goulûment des repas différents et l’abus de boissons gazeuses qui provoquent des flatulences et des douleurs d'estomac, de l'œsophage, etc. ce qui peut conduire inévitablement le jeûneur aux urgences médicales, surtout avec la vague de chaleur qui sévit sur la wilaya ces jours ci.

Touffik
Lundi 29 Juin 2015 - 18:48
Lu 301 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+