REFLEXION

PARCE QUE SON MARI A TOUT VENDU POUR QU’ELLE SURVIVE : Une mère de famille dialysée privée de son logement à Mostaganem

Mme Alioui Slimane est une dialysée que l’époux a tout vendu pour qu’elle puisse vivre sans souffrance, ni douleurs. Son mari n’a rien laissé de côté, pourvu que sa femme survive et ne laisse pas sa petite enfant orpheline. Rester en vie, c’est le seul ‘’destin’’ que le mari, M. Alioui Slimane, souhaite à sa femme.



M.Alioui Slimane est un mostaganémois que la vie a poussé à s’exiler dans une autre wilaya. Mais son exil n’a pas duré  et le revoilà en 2008 de retour à Mostaganem. Cependant, ce retour n’est pas sans soucis puisqu’il se retrouve avec sa famille sans un toit pour les abriter. En effet,  l’histoire de M. Alioui Slimane, âgé de 46 ans et père d’un enfant, a commencé quand il dû quitter Mostaganem pour travailler à Labiod Sidi Cheikh, une commune de la wilaya d'El Bayadh. Son séjour à El Bayadh lui a permis d’acheter un petit logement à  Labiod Sidi Cheikh. Malheureusement, son épouse est dialysée et il a dû vendre son logement pour prendre en charge les frais de son hospitalisation. Une fois son travail terminé à Labiod Sidi Cheikh, il décide de retourner à Mostaganem où il y a sa famille. M. M.Alioui Slimane s’est retrouvé face à un épineux problème ; celui du logement, alors il postule, comme tous les Algériens dans le besoin,  à un logement social. Après quelques mois, en 2013, il voit son nom figurer sur la liste des bénéficiaires de logements. M.Alioui s’est dit, donc, que son calvaire est arrivé à son terme. Mais hélas, grande fut sa surprise, quand il a appris que son nom a été rayé de la liste au motif qu’il possède un logement à Labiod Sidi Cheikh (le logement qu’il a vendu pour procurer à son épouse dialysée les soins nécessaires pour sa maladie chronique). Depuis, la famille Alioui, sans ressources financières, demeure  chez des proches à 34 Rue Smain Med à Saint Charles à Mostaganem. Ayant épuisé tous les recours,  la famille Alioui sollicite l’intervention de Monsieur le wali de Mostaganem, Temmar Abdelwahid, pour qu’il la réintègre, ‘’exceptionnellement’’,  dans un cadre ‘’purement humanitaire’’, dans la liste des bénéficiaires de logements sociaux de 2013.

Said
Vendredi 13 Novembre 2015 - 16:58
Lu 501 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+