REFLEXION

PARCE QU’ELLE A MENACE SON AMANT DE LE QUITTER : Un sexagénaire brûle la maison de sa maitresse



Parce qu’elle a menacé son amant de le quitter, l’accusé n’a pas trouvé mieux, pour se venger, que de mettre le feu à sa maison. L’accusé, pour qui le procureur a requis la peine de 20 ans de réclusion criminelle, est finalement condamné par le tribunal de Guelma, après délibération, à une peine de 5 ans de prison. C’est cette affaire dont l’inculpé est accusé d’incendie volontaire de la maison de Y.R. Les faits remontent à sept mois quand un incendie a entièrement ravagé une maison d'habitation, le 1er décembre 2009 vers 20 h 30 à la cité 160 logement wilaya de Souk Ahras. La maison appartenait à Y.R, marié à B.N âgée de 38 ans. Sur place, les éléments de la protection civile ont combattu le sinistre. Une enquête est diligentée. Selon la police, B.N était en réalité la maîtresse de l'agresseur, qui aide son mari à peindre leur maison et faire quelques travaux depuis 2006. Des fois il passait la nuit chez eux et depuis, leur relation a rapidement évolué. De fil en aiguille, les comportements B.N ont changé, elle décida de mettre fin à leur relation, sous l’emprise de la colère et du choc, l’accusé a incendié sa maison.

Gassem H.
Mardi 6 Juillet 2010 - 00:01
Lu 428 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+