REFLEXION

PANNE A LA STEP D’EL KERMA :Une cellule de crise créée



Une cellule de crise a été créée et un train de mesures vient d’être pris pour pallier à une panne, générée par des fissures importantes au niveau du bac principal de la station d’épuration des eaux usées (STEP) d’El Kerma, réduisant sensiblement sa production, a-t-on appris avant-hier auprès des services de la wilaya d’Oran. Ces mesures, a-t-on indiqué dans un communiqué de presse, portent notamment sur le maintien d’un niveau de traitement des eaux usées de l’ordre de 40 %, le recours à des équipements de ventilation immergés à l’intérieur des bacs de la station pour augmenter, dans un délai d’un mois, le taux de traitement des eaux usées. Cette tâche a été confiée à l’entreprise des eaux d’Oran, la SEOR. Parmi les autres mesures retenues figure également la réhabilitation "en toute urgence" du bac principal de la station dans un délai maximal de trois mois pour atteindre le niveau de traitement de  85.000 m3//jour et enfin l’élimination des odeurs nauséabondes qui empestent, depuis quelques jours, la vie des habitants des localités limitrophes. Une cellule de crise, regroupant le directeur de wilaya des ressources en eaux, le directeur de la SEOR et les représentants des organismes de contrôle et autres partenaires, a été mise sur pied. Cette cellule est chargée du suivi des mesures décidées et du processus de réhabilitation de la STEP. Des fissures importantes ont été relevées, dernièrement, au niveau du bac principal de la STEP, entraînant le déversement des eaux usées dans la nature avec toutes les atteintes qui en découlent. La STEP d’El Karma a été inaugurée et mise en service il y a quelques années. Elle a été conçue pour le traitement des eaux usées domestiques du Grand Oran.   

MedjadjI H.
Mardi 19 Août 2014 - 17:56
Lu 207 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+