REFLEXION

PALESTINE OCCUPEE: Quand Israël assassine des bébés Palestiniens en silence

Les médias étasuniens ont largement et à de nombreuses reprises commenté le meurtre des trois petits enfants israéliens et de leurs parents. Des journalistes présument que ce sont des Palestiniens qui ont commis ce crime et c’est pourquoi de nombreux chefs d’état, dont le président Obama, l’ont condamné. Mais ces mêmes medias ne parlent jamais du nombre effrayant et tragique de meurtres tout aussi horribles d’enfants palestiniens commis par des Israéliens.



Par exemple le Los Angeles Times déclare que l’incident d’Itamar est "l’attaque la plus meurtrière contre les colons juifs dans la région depuis 2002" mais ne s’est pas donné la peine de mentionner qu’il y a eu de nombreuses attaques mortelles de Palestiniens dans la région depuis cette date, que des douzaines de Palestiniens ont été assassinés, et davantage blessés et estropiés et que même des mères, des pères et des grands-parents palestiniens ont été tués.

Quels enfants
ont de l’importance ?
Les étasuniens qui s’intéressent à l’actualité ne sont donc pas au courant des morts palestiniennes en dépit du fait qu’elles sont antérieures et bien supérieures en nombre. Dans le cycle de violence qui a commencé à l’automne 2000, plus de 90 enfants palestiniens ont été tués par des Israéliens avant qu’un seul enfant juif ait été tué ; au total environ 1500 enfants palestiniens ont été tués par des Israéliens et une dizaine d’enfants juifs par des Palestiniens pendant la même période. Etant donné l’écart frappant de couverture médiatique aux USA (et en France ! NdT) entre les victimes d’Itamar et les victimes palestiniennes et leurs familles en deuil qui, elles, sont largement ignorées,Il y a quelques années, un officier de l’armée israélienne a vidé à bout portant le chargeur de son pistolet automatique sur une fillette palestinienne de 13 ans. Ensuite il a déclaré qu’il aurait fait la même chose même si elle avait eu trois ans. Parce que nombre de ses subalternes ont relaté l’incident, il fut jugé par une Cour militaire israélienne -mais pour un délit mineur, pas pour meurtre. Et il a été acquitté. Si ces enfants étaient leurs enfants et qu’ils étaient ceux qui auraient à supporter ces terribles pertes. La population de la Palestine représente moins de 1/90ième de celle des USA ; il n’y a quasiment pas une famille palestinienne qui n’ait vécu cette tragédie.

1500 enfants palestiniens ont été tués par des Israéliens
Comme les partisans d’Israël filtrent constamment l’information significative sur le sujet et que les autres directeurs de publication leur emboîtent le pas par ignorance, négligence et/ou crainte, les Etasuniens ne reçoivent que cette sorte "d’information journalistique" filtrée et qui ment par omission, qui est si propice à engendrer la peur et la haine et l’ignorance des Palestiniens, des arabes et des musulmans -et qui entérine le montant astronomique des subventions à Israël qui se montent à plus de 8 millions de dollars par jour. Et Israël qui compte sept millions d’habitants a l’intention de réclamer 20 milliards de plus à ce qu’il paraît. Le président Obama a déclaré à propos du meurtre encore non résolu des trois enfants d’Itamar : "Il n’y a aucune justification et il ne peut y avoir aucune excuse au meurtre d’enfants. J’attends de l’Autorité Palestinienne qu’elle condamne le meurtre tout aussi fermement." Peut-être qu’un jour, le président Obama aura l’intégrité -et le courage- de faire une déclaration de condamnation similaire à propos du meurtre d’enfants palestiniens et de demander au gouvernement israélien d’en faire une tout aussi ferme.

Une liste partielle des enfants palestiniens tues par des israeliens :
Ceci n’est qu’une liste partielle des enfants de 13 ans ou moins sur les 1500 mineurs palestiniens tués par l’armée israélienne dans les onze années passées .
Muhammad Saleh Muhammad al-Arja, 12 ans, de Rafah, Gaza, tué d’une balle dans la tête par un sniper israélien près du barrage de la frontière de Rafah. Math Ahmad Muhammad abu-Hadwan, 11 ans, de Hébron, tué d’une balle dans la tête par l’IDF à Tel Rumeida. Abdul-Rahman Khaled Hammouda Khbeish, 4 ans, du camp de réfugiés de Balata tué d’une balle dans la tête par l’IDF. Le bébé Obeisi, de Naplouse, est morte à un checkpoint de l’IDF parce que les soldats ont refusé de la laisser passer pour aller à l’hôpital. Muhammad Ismael Hashem Nasr, 10 ans, de Dahyet al-Bareed, près de Jérusalem, tué par des colons israéliens.
Isra Ahmad, 11 ans, de Naplouse, est morte à un checkpoint de l’IDF parce que les soldats n’ont pas voulu la laisser passer pour aller à l’hôpital. Mahmoud Ismael al-Darwish, 11 ans, de Dura, près de Hébron, tué par des éclats d’obus de l’IDF dans la poitrine. Yehya Fathi Muhammad al-Sheikh Eid, 12 ans, de Rafah, Gaza, tué par des éclats d’obus de l’IDF au visage, au cou et à l’abdomen. Iman Muhammad al-Haju, 4 mois, de Khan Younis, Gaza, tuée par des éclats d’obus de l’IDF dans les bras de sa mère. Suleiman Sami al-Masri, 12 ans, de Rafah, Gaza, tué par une balle de l’IDF dans le dos. Khalil Ibrahim Muhammad al-Moghrabi, 11 ans, de Rafah, Gaza, tué par le tir d’un tank de l’IDF dans la tête alors qu’il jouait avec un copain près de la frontière de l’Egypte. Diya Marwan Hilmi al-Tmeizi, 3 mois, de Ithna, près de Hébron, tuée en même temps que son grand frère par des tirs de colons à la tête et dans le dos. Ashraf Khalil Abdul-Minem, 8 ans, de al-Judeidah, près de Jénine, tué avec son frère par un missile lancé d’un hélicoptère de l’IDF au cours d’un assassinat ciblé. Bilal Khalil Abdul-Minem, 10 ans, de al-Judeidah, près de Jénine, tué avec son frère par un missile lancé d’un hélicoptère de l’IDF au cours d’un assassinat ciblé. Azhar Said Shalafa, 2 ans, de Rafah, Gaza, est morte à un checkpoint de l’IDF parce que les soldats ont refusé que sa mère l’emmène à l’hôpital. Inas Samir abu-Zeid, 5 ans, de Rafah, Gaza, tué avec son frère par des éclats d’obus de l’IDF. Khaled Arafat al-Batash, 2 ans, de Hébron, tué par des gaz pendant une attaque de l’IDF et de colons israéliens. Riham Nabil Younis Abul-Ward, 10 ans, de Jénine, tuée par un balle de l’IDF dans la tête dans sa salle de classe. Abed-Rabo, un nouveau-né de Bethlehem, est mort à un checkpoint de l’IDF parce que les soldats ont empêché sa mère d’aller recevoir des soins. Akram Naim Abdul-Karim al-Astal, 6 ans, du camp de réfugiés de Khan Younis à Gaza, tués avec son frère et trois cousins par un missile de l’IDF sur le chemin de l’école. Anis Idris Muhammad al-Astal, 11 ans, du camp de réfugiés de Khan Younis à Gaza, tués avec son frère et trois cousins par un missile de l’IDF sur le chemin de l’école. Muhammad Rateb abu-Shahla, 12 ans, de Jénine, tué par un éclat d’obus de l’IDF à la tête. Shadi Ahmad Abdul-Moti Arafeh, 13 ans, de Hébron, tué dans par un missile lancé d’un hélicoptère de l’IDF au cours d’un assassinat ciblé. Burhan Muhammad Ibrahim al-Himuni, 3 ans, de Hébron, tué dans par un missile lancé d’un hélicoptère de l’IDF au cours d’un assassinat ciblé. Muhammad Zakin, 8 heures, de Yamoun, près de Jénine, est mort à un checkpoint de l’IDF parce que les soldats ont empêché sa mère de passer pour aller se faire soigner. Rami Salahaldeen Muhammad Zurob, 13 ans, de Rafah, Gaza, tué d’une balle à la tête tirée d’un hélicoptère de l’IGF pendant qu’il jouait devant chez lui. Muna Sami Ataya al-Bajasa, 13 ans, de Khan Younis, Gaza, tué avec sa mère par le feu d’un tank de l’IDF qui faisait une incursion en Palestine. Mahmoud Hasan Ahmad al-Talalka, 7 ans, de Beit Hanoun, Gaza, tué par des tirs de l’IDF dans l’abdomen près de la colonie de Nisanit. Maria Izaldeen abu-Sarieh, 9 ans, du camp de réfugiés de Jénine, tuée chez elle par des éclats d’obus à la tête pendant une incursion. Inas Ibrahim Eisa Saleh, 9 ans, du camp de réfugiés de Jabalya, Gaza, est morte de ses blessures après avoir reçu des éclats d’obus de l’IDF le 19 février lors d’un assassinat ciblé. Muhammad Hussein abu-Kweik, 8 ans, du camp de réfugiés de Amari, tué avec ses deux soeurs par les tirs d’un hélicoptère de l’IDF pendant un assassinat ciblé. Shaima Izaldeen Ibrahim al-Masri, 7 ans, de Ramallah, tuée par les tirs d’un hélicoptère de l’IDF pendant un assassinat ciblé. Said Ali Ibrahim Subeih, 12 ans, de Ramallah, est mort des suites de blessures dans la tête dues aux tirs de l’IDF le 28 février. Muhammad Mamoun Fayez abu-Ali, 10 ans, du camp de réfugiés de Tulkarm, est mort des suites de blessures par balles dans la poitrine infligées par l’IDF lors de l’incursion du 7 mars. Amani Odeh Muhammad al-Awawdah, 12 ans, du camp de réfugiés de Bureij, Gaza, tué avec sa mère, son frère, sa soeur et son cousin par une mine de l’IDF alors qu’ils roulaient dans une carriole tirée par un âne. Salim Odeh Muhammad al-Awawdah, 10 ans, du camp de réfugiés de Bureij, Gaza, tué avec sa mère, son frère, sa soeur et son cousin par une mine de l’IDF alors qu’ils roulaient dans une carriole tirée par un âne. Tariq Muhammad Salman al-Awawdah, 10 ans, du camp de réfugiés de Bureij, Gaza, tué avec sa mère, son frère, sa soeur et son cousin par une mine de l’IDF alors qu’ils roulaient dans une carriole tirée par un âne. Mujahed Arafat abu-Shabab, 2 ans, de Rafah, Gaza, tué par des éclats d’obus de l’IDF. Shaima Said Abdul-Rahim Hamad, 12 ans, de Rafah, Gaza, est morte de blessures à la tête infligées par des tirs de l’IDF le 15 mars. Iyad Imad Muhammad al-Mughrabi, 11 ans, du camp de réfugiés de Askar, est morte de blessures à la tête infligées par des tirs de l’IDF le 15 mars. Riham Hussam Mustafa abu-Taha, 4 ans, du camp de réfugiés de Rafah, Gaza, est morte de blessures à la tête infligées par des tirs de l’IDF le 15 mars. Mahmoud Muhammad Musa abu-Yasin, 13 ans, du camp de réfugiés de Jabalya, Gaza, est morte de blessures à l’abdomen reçus pendant un enterrement le 12 mars. Abdullah Samir Omar al-Shubi, 10 ans, de Naplouse, a été tué avec les sept membres de sa famille par un missile pendant une incursion de l’IDF. Anas Samir Omar al-Shubi, 4 ans, de Naplouse, a été tué avec les sept membres de sa famille par un missile pendant une incursion de l’IDF. Azzam Samir Omar al-Shubi, 7 ans, de Naplouse, a été tué avec les sept membres de sa famille par un missile pendant une incursion de l’IDF. Salwa Khaled Dahaliz, 10 ans, du camp de réfugiés de Rafah, Gaza, a été tué par une balle de l’IDF dans la tête près de la colonie de Rafah Yam. Sumaya Najeh Abdul-Hadi al-Hasan, 6 ans, du camp de réfugiés de Rafah, Gaza, a été tuée par un éclat d’obus de l’IDF dans la tête. Isra Ghaleb Othman, 10 ans, de Beitunia, près de Ramallah, tuée par une balle de l’IDF dans le côté. Ahed Rasmi Ali Hamad, 5 ans, de Hébron, tué par une balle de l’IDF pendant une incursion. Qusay Farah abu-Aisha, 12 ans, du camp de réfugiés d’Askar, tué par une balle de l’IDF pendant qu’il jouait dans la cour de sa maison pendant une incursion. Fadel Mahmoud abu-Zuheirah, 9 ans, de Beitunia, près de Ramallah, tué chez lui par le tir d’un tank au ventre pendant une incursion. Rifat Bassam Shehada Awad, 12 ans, d’Awarta, près de Naplouse, tué avec ses deux frères par un véhicule blindé de l’IDF. Khayri Bassam Shehada Awad, 11 ans, d’Awarta, près de Naplouse, tué avec ses deux frères par un véhicule blindé de l’IDF. Faraj Hekmat Udwan, 4 ans, d’Awarta, près de Naplouse, tué avec ses deux frères par un véhicule blindé de l’IDF. Othman Fadel Khaled Masharqah, 7 ans, de Jénine, tué par des éclats d’obus de l’IDF à la tête et aux membres pendant une incursion. Asad Faysal Ersan Qarini, 10 ans, de Jénine, tué par des balles de l’IDF au pied et à la tête pendant une incursion. Huda Muhammad Said abu-Shaluf, 12 ans, de Rafah, Gaza, tuée chez elle par des balles de l’IDF à la tête pendant une incursion. Fadi Ghassan al-Ajlouni, 8 ans, de Hébron, tué par des tirs de l’IDF. Abed Khaled Muhammad Ismael, 11 ans, d’Artas, près de Bethléem, tué par des tirs de l’IDF.
Abeer Muhammad Yousef Zakarna, 3 ans, de Qabatiya, près de Jénine, tuée avec son frère et sa mère par des éclats d’obus de l’IDF dans les membres. Basel Muhammad Yousef Zakarna, 4 ans, de Qabatiya, près de Jénine, tué avec sa soeur et sa mère par des éclats d’obus de l’IDF dans le dos. Tamer Khaled Mahmoud abu-Siriyye, 10 ans, de Tulkarm, tué par els tirs d’un tank de l’IDF dans la poitrine alors qu’il lançait des pierres. Salem Sami Salem al-Shaer, 15 ans, de Rafah, Gaza, est mort avec son frère des suites de blessures par balles reçues le 7 mai lors d’un incursion de l’IDF. Anwar Elian Saleh abu-Said, 12 ans, de Juhor al-Deek, près de Khan Younis, Gaza, tué par des éclats d’obus de l’IDF. Hussein Eid Hassan al-Matwi, 8 ans, de al-Maghraqa, près de Khan Younis, Gaza, tué près de sa maison par des obus de l’IDF au coeur. Abdul-Samad Hashem Shamlakh, 10 ans, de Gaza City, tué près de chez lui par des tirs de l’IDF à la tête pendant une incursion. Ahmad Yousef Abdul-Aziz al-Ghazawi, 9 ans, de Jénine, tué par les tirs d’un tank. Fares Hussam Fares al-Sadi, 13 ans, de Jénine, tué par l’IDF quand ils ont fait sauter la maison de son voisin. Sjoud Ahmad Turki Fahmawi, 6 ans, de Jénine, tué par les tirr d’un tank de l’IDF à la poitrine et au bras gauche pendant une incursion. Jamil Yousef Abdul-Aziz al-Ghazzawi, 12 ans, de Jénine, est mort des suites de blessures à la jambe et à la cuisse causées le 21 juin par un tank de l’IDF alors qu’il était avec son frère. Bassam Ghassan Ragheb al-Sadi, 6 ans, du camp de réfugiés de Jénine, tué par des balles de l’IDF dans la poitrine. Muhammad Shteiwi, 12 ans, du camp de réfugiés de Fara, tué par des balles de l’IDF dans la poitrine. Anwar Muhammad Kamal al-Hindi, 2 ans, de Khan Younis, Gaza, tuée avec sa mère par une balle de l’IDF dans la tête. Shukri Fayq Abdel-Haj Daoud, 10 ans, de Qalqilya, est morte de blessures à la tête causées par des balles de l’IDF le 27 juin pendant le couvre-feu. Ahmad Said Abdul-Jawad abu-Radaha, 7 ans, du camp de réfugiés d’Amari, tué par une bombe de l’IDF. Muhammad Mahmoud al-Huwaiti, 3 ans, de Gaza City, tué avec son frère chez eux dans une frappe aérienne de l’IDF pendant l’assassinat ciblé de Salah Shehada. Subhi Mahmoud al-Huwaiti, 5 ans, de Gaza City, tué avec son frère chez eux dans une frappe aérienne de l’IDF pendant l’assassinat ciblé de Salah Shehada. Ayman Raed Matar, 18 ans, de Gaza City, tué avec son frère, sa soeur et des cousins chez eux dans une frappe aérienne de l’IDF pendant l’assassinat ciblé de Salah Shehada. Dina Raed Matar, 2 ans, de Gaza City, tuée avec son frère et des cousins chez eux dans une frappe aérienne de l’IDF pendant l’assassinat ciblé de Salah Shehada. Muhammad Raed Matar, 4 ans, de Gaza City, tué avec ses frères et soeurs chez eux dans une frappe aérienne de l’IDF pendant l’assassinat ciblé de Salah Shehada. Dunia Rami Matar, 5 ans, de Gaza City, tuée avec ses cousins chez elle dans une frappe aérienne de l’IDF pendant l’assassinat ciblé de Salah Shehada. Ala Muhammad Matar, 11 ans, de Gaza City, tué avec ses cousins chez lui dans une frappe aérienne de l’IDF pendant l’assassinat ciblé de Salah Shehada. Ahmad Muhammad al-Shawa, 5 ans, de Gaza City, tué avec son père chez eux dans une frappe aérienne de l’IDF pendant l’assassinat ciblé de Salah Shehada. Asma Tahseen Ahmad Ahmad, 9 ans, de Khan Younis, Gaza, tuée par des éclats d’obus de l’IDF dans le dos alors qu’elle jouait dans la cour devant la maison. Hamzeh Muhammad Badawi Dweikat, 13 ans, de Balata, tué chez lui par des tirs de l’IDF à la poitrine et au cou pendant le couvre-feu. Ayman Atiya abu-Mugheiseb, 12 ans, de Deir al-Balah, Gaza, est mort de blessures à la tête suite à des tirs de l’IDF le 7 août dans sa cour. Ayman Bassam Nadid Fares, 6 ans, de Khan Younis, Gaza, tué par une balle de ’l’IDF dans la tête dans son champ près de la colonie de Ganei Tal. Jihad Musa Muhammad al-Athra, 6 ans, de Yatta, Hébron, écrasée par la voiture d’un colon. Bahira Borhan Mefleh Daraghma, 7 ans, de Tubas, tuée avec son cousin par un missile de l’IDF pendant une tentative d’assassinat. Abdul-Salam Fawzi Abdul-Rahman Samreen, 11 ans, de al-Bireh, tué par une balle de l’IDF au ventre pendant le couvre-feu. Rawan Murad Eisa Hrezian, 3 jours, de Hébron, est mort à un checkpoint de l’IDF. Rami Kahlil Ibrahim al-Barbari, 12 ans, de Naplouse, tué par les tirs d’un tank de l’IDF à la tête pendant le couvre-feu. Mahmoud Hamza Ahmad Zaghloul, 11 ans, de Naplouse, tué par des éclats d’obus de l’IDF au coeur. Thaer Salah al-Hout, 12 ans, du camp de réfugiés de Rafah, tué par les tirs d’un tank de l’IDF à la tête pendant une incursion. Shaima Kamal Yousef abu-Shamaleh, 8 ans, de Rafah, Gaza, tuée chez elle par des tirs d’un tank de l’IDF à la tête pendant une incursion. Nafez Khaled Mashal, 2 ans, du camp de réfugiés de Rafah, Gaza, tué par une balle de l’IDF à l’abdomen. Muhammad Rifat abu-Naja, 9 ans, de Rafah, Gaza, est mort des suites des blessures infligées le 17 oct par des tirs de l’IDF. Hamed Asad Hasan al-Masri, 2 ans, du camp de réfugiés de Rafah, Gaza, tué par des éclats d’obus de l’IDf dans la poitrine. Jihad Tahseen Darweesh al-Faqih, 8 ans, de Naplouse, tué par une balle de l’IDF dans le coeur pendant une incursion. Un bébé de Fawaregh, nouveau né, de Masarah, près de Bethléem, est mort à un checkpoint de l’IDF parce que sa mère n’a pas pu passer tout de suite pour aller à l’hôpital de Bethléem. Un nouveau né de Tel, près de Naplouse, tué par des balles de l’IDF. Nada Kamal Muhammad Mahdi, 11 ans, de Rafah, Gaza, tuée chez elle par des balles de l’IDF dans la poitrine. Hanin Saud abu-Sita, 12 ans, de Rafah, Gaza, tuée par des éclats d’obus de l’iDF au pelvis.Hanin Abdul-Kader Saleh abu-Suleiman, 8 ans, de Khan Younis, Gaza, tuée par des éclats d’obus de l’IDF à la tête. Abdul-Rahman Samer abu-Bakr, 10 ans, de Naplouse, est mort à un checkpoint de l’IDF parce qu’on l’a empêché d’aller se faire soigner. Iyad Salim Othman abu-Shaer, 12 ans, de Deir al-Balah, Gaza, est mort des suites de blessures par balles au cou infligées le 24 dec. par l’IDF. Ali Taleb Ghreiz, 8 ans, du camp de réfugiés de Rafah, Gaza, tué par des éclats d’obus de l’IDF dans la tête. Mustafa Ibrahim abu-Adwan, 10 ans, de Khan Younis, Gaza, est mort de blessures à la tête reçues le 7 février pendant un bombardement de l’IDF. Aref Omar Afif Bisharat, 13 ans, de Tammun, près de Tubas, est mort de blessures à la tête infligées par des tirs de l’IDF le 5 février alors qu’il lançait des pierres. Husni Majdi al-Ghul, 8 ans, de Qalqilya, tué par une balle dans la poitrine tirée par la police des frontières israélienne pendant une incursion. Abdul-Rahman Mustafa Ali Jadallah, 9 ans, de Khan Younis, Gaza, tué par une balle de l’IDF à la tête pendant un enterrement. Ilham Ziad Hassan al-Assar, 4 ans, du camp de réfugiés de Nuseirat, Gaza, tué par des tirs de l’IDF au pied et à l’abdomen pendant une incursion. Christine George Antoine Sada, 10 ans, du camp de réfugiés de Aida, tuée par les forces secrète de l’IDF par des tirs à la tête et à la poitrine pendant un assassinat ciblé alors qu’elle était dans une voiture avec sa famille. Anas Jihad al-Kahlout, 12 ans, du camp de réfugiés de Jabalya, Gaza, tué par une balle de l’IDF dans la tête. Amir Ahmad Muhammad Ayyad, 2 ans, de Gaza City, tué par des tirs de l’IDF à la poitrine et à l’abdomen pendant une incursion...........

Réflexion Réflexion
Dimanche 27 Mars 2011 - 11:14
Lu 1611 fois
DOSSIERS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+