REFLEXION

Ouyahia devant les députés : La lutte contre la corruption via une série de dispositions



Ouyahia devant les députés : La lutte contre la corruption via une série de dispositions
Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a exposé, hier , à l’Assemblée populaire nationale (APN), les grands axes du plan d’action de son gouvernement pour la période 2009-2013. Devant un hémicycle plein à craquer et en présence de la quasi-totalité des membres du gouvernement, M. Ouyahia s’est notamment distingué par la concision de sa présentation. I

la évoqué les priorités de son gouvernement pour les cinq prochaines années en 40 minutes seulement. Selon Ahmed Ouyahia, la première priorité du gouvernement se décline via «la consolidation d’une Algérie sereine». Comment ? A travers « l’approfondissement de la politique de réconciliation nationale ». Le gouvernement s’engage notamment à maintenir un «suivi étroit» pour la finalisation des dossiers pris en charge dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de la charte pour la paix et la réconciliation nationale. La prise en charge des victimes du terrorisme est aussi à « l’ordre du jour », a assuré Ahmed Ouyahia. De même que des mesures pour le « parachèvement de la lutte contre les criminels qui persisteront à refuser la main tendue par la nation » seront prises. Mais « la porte demeurera ouverte devant ceux qui sauront se ressaisir et revenir dans les rangs de la nation ». Le gouvernement aura également pour tâche de «finaliser dans les plus brefs délais, les mesures d’amélioration de la condition sociale présente, ainsi que la réinsertion future des citoyens volontaires qui concourent à la lutte contre le terrorisme », a annoncé le premier ministre. L’approfondissement de la réconciliation sous entend d’autres préalables : « approfondir la réconciliation nationale c’est aussi consolider l’unité nationale et c’est valoriser notre histoire nationale » selon M. Ouyahia, avant de préciser sur un ton menaçant : «le gouvernement veillera au respect de la Constitution et des lois par chacun pour prévenir toute tentative de détourner les libertés publiques vers la violence, la manipulation des constantes nationales ou l’outrage aux symboles de l’Etat ». La seconde priorité du gouvernement se décline à travers la lutte contre la corruption via une série de dispositions qui seront mises en place. Ces mesures n’ont pas été détaillées par le Premier ministre. La troisième priorité du gouvernement concerne le volet économique qui se décline à travers la réduction de la dépendance des hydrocarbures et par une promotion de l’investissement dans la production des biens et services.

. .
Mercredi 20 Mai 2009 - 15:03
Lu 372 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+