REFLEXION

Ouverture demain du procès de Khalifa en France



Extradé vers Alger le 24 décembre dernier, après le rejet de son appel devant la Cours Européenne des Droits de l’Homme, et emprisonné dans la capitale algérienne, le procès de Rafik Khalifa, poursuivi en France pour banqueroute et détournements de fonds, s’ouvre demain lundi à Nanterre en France a-t-on appris hier de sources crédibles. En outre, dix autres personnes sont poursuivies, dont son ex-femme Nadia Amirouchen, un notaire, des anciens représentants de l’entreprise en France, ainsi qu’un constructeur et équipementier aéronautique, tous impliqués directement ou indirectement dans ce que la presse a appelé « l’Affaire Khalifa » a appris le quotidien suisse Le Temps faisant écho à une dépêche de l’AFP. Pour rappel, Khalifa a été arrêté le 27 mars 2007 sur le territoire britannique, dans le cadre d’un mandat d’arrêt européen, délivré par le tribunal de grande instance de Nanterre, près de Paris, qui avait ouvert, fin 2003, une information judiciaire pour « abus de confiance, banqueroute par détournement d’actifs, banqueroute par dissimulation de comptabilité et blanchiment en bande organisée », accusé principalement de dissimulation d’un certain nombre d’actifs, notamment trois avions d’une valeur de 5,5 millions d’euros, une douzaine de voitures de luxe, une villa à Cannes (Sud de la France) de 35 millions d’euros.    

Ismaïn
Dimanche 1 Juin 2014 - 10:20
Lu 145 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+