REFLEXION

Ouarda, la sourde muette, une femme exceptionnelle

ELLE EST MENUISIERE, APICULTRICE ET CONDUCTRICE DE TRACTEUR

Ouardia, une femme exceptionnelle qui a surmonté son handicap par son génie de tout d’apprendre dans la vie. Elle s’y connait parfaitement en élevage apicole. Elle sait également bien conduire un tracteur pour labourer car elle aime énormément la terre. Elle a apprit aussi le métier de menuiserie qui le pratique avec génie. Ouarda a également eu tous les honneurs d’être reçu par le président de la République.



Ouarda, la sourde muette, une femme exceptionnelle
En prévision de la célébration du 8 mars journée mondiale de la femme, une exposition est organisée par la fille et la femme Mascareenne au niveau de la maison de la culture « Abi Ras Naciri » encadrée par le secteur de la formation professionnelle. Cette exposition porte sur les différentes réalisations concrétisées par la fille et la femme en particulier dans le domaine de la couture, de l’art culinaire, et d’autres ont préféré l’exploit dans l’artisanat essayant de faire revivre les métiers qui ont disparu ou en voie de disparition, les stands artisanaux portés beaucoup sur les objets en vannerie présentés par des jeunes filles de milieu rural qui ont subit une formation professionnelle, pendant que d’autres sont encadrées par des associations, certaines présentées à titre personnel. Notre attention fût attirée par cette fille qui exposait du miel, elle ne parlait à personne, regardant passivement les gens circuler mais semble ne pas s’intéressait à ce qui tourne autour d’elle, renseignement pris, on nous apprend qu’elle est sourde muette, on s’est approché d’elle pour trouver sa cousine qui lui facilite le contact par des signes habituels  dont elles avaient l’habitude de communiquer avec  son père qui venait juste d’arriver pour la seconder. La fille répond au nom de Yakhrelef Ouarda, née en 1979 à « Ferme Blanche »  Mohamadia, elle a fait l’école des sourds muets de Saida pendant deux ans avant de tomber malade, son bas âge à l’époque et la séparation de la famille l’oblige à quitter définitivement l’école et de retourner auprès de ses parents. Quelques temps après, elle essaya d’apprendre la broderie et comme ce métier un peu complexe exige de l’aide, son handicap joue en sa défaveur. Comme la famille de Ouarda, sont des apiculteurs de pères en fils du côté de la mère et du père, et que son père malgré  qu’il soit directeur d’école avait ses propres ruches. En son absence, c’est Ouarda en compagnie de sa mère qui s’en occupaient, ce qui lui permet de prendre goût à ce métier. Avec le peu de moyen qu’elle avait à sa disposition, Ouarda essaya tant bien que mal a créé ses proches ruches sur un terrain des voisins et d’amis de ses parents.
Ouarda ne restera pas les bras croisés, elle tourne à travers champs et vergers pour ramasser les essaims qui sortent des ruches à maturité pour créer leurs propres terrains, elle les ramasse et les installe, elle agit avec ses bêtes sans la moindre précaution ni masque, ni gangs, Ouarda est l’amie des abeilles, elle arrive à créer 1OO ruches. Mais cette saison elle fait une grande perte, des 1OO ruches, il ne lui reste que 1O ruches, les autres sont mortes.
Cette mortalité est dû en premier au manque de terrain vaste qui permet à l’abeille de se nourrir, et la séparation des ruches pour éviter l’attaque des insectes nuisibles et les maladies. Les grandes chaleurs de l’été passé et le froid dur de cet hiver ont causé cette mort d’une bonne partie des abeilles, mais Ouarda garde toujours le sourire au coin des lèvres, elle se contente et dit « je ne baisse pas les bras, je m’accroche et je compte cette année multiplier mes ruches » Ouarda est une fille comme il n’existe pas assez, une fille courageuse, volontaire et accrocheuse, elle ne recule devant rien. Ouarda est également menuisière, elle fait fonctionner les marches comme un ouvrier professionnel pour confectionner les différents objets dont elle a besoin en particulier le nécessaire pour l’apiculture. Elle a dans sa poche un diplôme en menuiserie, un autre de vitrier et un troisième de cuisine collective. Ouarda circule à travers les champs dans un tracteur agricole qu’elle conduit avec art, son travail et son savoir faire lui ont donné l’occasion de représenter la femme Mascareenne Fellaha au niveau d’Alger pour être honorée par le Ministre de la Formation Professionnelle et reçu par le Président de la  République M. Abdelaziz Bouteflika. Ouarda n’a jamais fait de son handicap un complexe, elle le disait « l’handicap  que Dieu m’a donné par la suppression de la voix et l’Ouïe, me l’a récompensé dans l’esprit et dans les bras et c’est ce qui me donne courage et ambition à faire plus ». Elle s’intéresse à la vie politique de son pays et dit qu’elle a sa carte d’électeur et qu’elle veut aller voter comme tous les citoyens Algériens pour faire son choix sur les personnes qui doivent la représenter, voter pour Ouarda est un devoir de tout citoyen. A la question du message qu’elle doit donner à la femme et la fille Algérienne, Ouarda disait, les filles en particulier doivent s’intéresser à la vie de leur pays, elles doivent chercher à travailler dans les métiers qui sont en voie de disparition, il ne suffit pas de travailler dans l’administration, il faut travailler dans tous les domaines pour le développement de notre pays. Bravo Ouarda et souhaitons que vous soyez un modèle pour la femme Algérienne qui a toujours été à la mesure de la tache qui lui a été confiée, la femme Algérienne a participé à l’indépendance de son pays, elle a participé à l’édification de ce pays et pourquoi ne participe t’elle pas à la politique de son pays ?

B.Boufaden
Jeudi 8 Mars 2012 - 14:08
Lu 1031 fois
RÉGION
               Partager Partager


1.Posté par Etienne Apculteur à Nice le 09/03/2012 13:19
Mille fois bravo..!!!

2.Posté par RAIS le 09/03/2012 14:29
grand bravo

3.Posté par hania de grenoble le 09/03/2012 20:00
c est une femme vraiment exceptionnelle bravo brrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrravo

4.Posté par hania de grenoble le 09/03/2012 20:37
c est une femme exceptionnelle brrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrravo

5.Posté par miloud le 10/03/2012 13:29
ouies ouies ouerda bravo continue///////////////////

6.Posté par bachir de france le 10/03/2012 20:59
force et abnegation supeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeer

7.Posté par Papy mouche le 11/03/2012 16:13
SuperOuarda ,exceptionnelle Ouarda ,la force Ouarda bravo....que des bravos !!!!!!!!!!

8.Posté par RABIE le 21/03/2012 16:03
BravoOo..Oui c ça la femme exepssionnelle..bonne contuniation ..

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+