REFLEXION

Où est passé le maire de Mostaganem ?

LES CITOYENS REAGISSENT A PROPOS DU MASSACRE DU CIMETIERE SIDI KAID MED

Suite à l’article intitulé «silence...on massacre les cimetières à Mostaganem», le téléphone de la rédaction n’a pas cessé de sonner. Des dizaines de citoyens, ont pointé du doigt le silence du maire et ont condamné les actes ignobles commis contre les cimetières, tout en demandant au wali d’ouvrir une enquête.



Où est passé le maire de Mostaganem ?
Des citoyens hommes et femmes ont vivement manifesté leur soutien vis-à-vis du journal et se déclarent horrifiés par les photos apparues, et qui ont mis en émoi la majorité d’entre eux qui nous ont appelés, pour exprimer leur mécontentement. Ils nous ont déclaré tout leur soutien, mais ce disent surpris du silence des autorités, qui tardent selon eux, à se manifester. A ce propos, nombreux sont les citoyens qui ont condamné cet état de fait et déclarent être consternés par la façon dont sont traités nos morts. La colère est à son comble et ces citoyens considèrent ces actes comme un sacrilège portant ainsi atteinte à nos morts et à l’intégrité de nos cimetières, qui sont devenus des lieux de débauche et d’orgie par des mécréants qui ne reculent ni devant la loi et qui ne craignent pas le châtiment divin. L’un des citoyens qui nous a appelé s’est demandé où était passé le Maire, pourquoi aucune réaction de sa part, ni des autres élus qui sont sensés réagir à une telle calamité. Les citoyens lancent un appel au chef de l’exécutif pour ordonner une enquête judiciaire, afin de démasquer les auteurs de ce délit et d’ouvrir une enquête, sur cette catastrophe qui s’est abattue sur nos cimetières et en même temps sur la gestion de la commune de Mostaganem pour mettre à jour les nombreuses carences et le laisser aller qui ne cesse de s’amplifier depuis l’élection de cette assemblée dont le bilan est des plus négatif et qui ne semble outre mesure ne pas inquiéter ni le Maire ni certains élus qui assistent à la dégradation de la perle de la Méditerranée qui meurt à petit feu.

Benyahia Aek
Jeudi 20 Octobre 2011 - 19:27
Lu 840 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+