REFLEXION

Orascom Telecom Algérie : Baisse historique du chiffre d’affaires et des investissements



L'opérateur mobile Orascom Telecom Algérie, qui exploite la marque commerciale Djezzy, affiche des résultats financiers en baisse

Au premier trimestre 2009,. Son chiffre d'affaires s'établit à 462,53 millions de dollars, en recul de 5% par rapport à la même période de 2008, selon les indications financières publiées, mardi 26 mai dans la soirée, par le groupe Orascom Telecom basé en Egypte. C'est la première fois depuis février 2002, date de mise en service de Djezzy, que le chiffre d'affaires de l'opérateur affiche un recul. Durant les six dernières années, l'opérateur avait en effet aligné les records de hausse de ses revenus. Le ralentissement de la croissance de l'opérateur a impacté négativement ses marges. Durant les trois premiers mois de l'année, son Ebidta (Résultat brut d'exploitation avant impôts, taxes et dotation d'amortissement) est en baisse de 6%, à 280,84 millions de dollars. Son taux de marge est en léger recul (-1,1%) à 60,7%. Mais ce taux reste exceptionnellement élevé. Il pourrait s'expliquer par la poursuite de la politique de désinvestissement de l'opérateur. Au premier trimestre, les investissements de Djezzy enregistrent en effet une nouvelle baisse (-13%) à seulement 40 millions de dollars, soit un plus bas historique sur un trimestre jamais enregistré par l'opérateur. Ce chiffre contredit les promesses des dirigeants algériens et égyptiens de l'opérateur. A plusieurs reprises, en 2008 notamment après le discours du président Bouteflika le 26 juillet à Alger, ils avaient promis un redémarrage des investissements. Sur le plan commercial, malmené par la nouvelle stratégie de son concurrent Nedjma, Djezzy peine à recruter de nouveaux clients. Au premier trimestre 2009, son parc d'abonnés a stagné, avec une légère hausse (3%) par rapport à la fin décembre 2008. Dans ce contexte, le revenu moyen par client (ARPU) affiche une forte baisse (-11,7%) à 10,6 dollars et ce malgré une hausse du temps moyen de communication par client, à 206 minutes par mois. Une hausse qui s'explique par le lancement d'offres dites « illimitées ».

Seul indicateur positif : Djezzy continue de dominer le secteur de la téléphonie mobile, avec 63,5% de parts de marché.

. .
Mercredi 27 Mai 2009 - 23:32
Lu 510 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+