REFLEXION

Oran : Le corps d'un jeune retrouvé avec un message vidéo pour ses parents. Dix-huit harragas toujours portés disparus au large d’Arzew

« Je vous demande pardon pour tous les torts que je vous ai causés, mes chers parents. J’espère vous retrouver au paradis. J’aspirais à une vie meilleure sous un ciel plus clément mais, hélas, le destin a voulu que ce soit autrement… »



Ce sont là les dernières paroles de Moussa. Ce jeune homme de 23 ans, était l'un des dix-huit harragas portés disparus au large d’Arzew (à 40 km à l'est d'Oran) depuis la mi-janvier. Son corps a été retrouvé hier par les garde-côtes de Jijel. Sur lui, ils ont retrouvé ce message vidéo enregistré à partir de son téléphone portable qu’il avait eu soin de dissimuler dans du plastique avant que la barque ne sombre.

Les gardes-côtes ont appelé les parents du jeune homme. Reconnaissant le numéro de téléphone, le père de Moussa habitant à Arzew, a cru un instant parler à son fils avant d'apprendre la triste nouvelle. Selon l’enregistrement, la mer était très agitée ce jour-là et un mouvement de panique s'est emparé des huit harragas que comptait la première barque.

Le jeune Moussa a été inhumé ce lundi 28 février au cimetière de Sidi Moussa à Arzew d’où il était originaire.

Mehdi
Mardi 1 Mars 2011 - 13:09
Lu 1164 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+