REFLEXION

Opération résorption de l’habitat précaire : 1200 logements distribués à Mostaganem

LA JOIE DES PAUVRES

Comme c’est beau de voir des veuves, des vieux pères et des jeunes célibataires en quête de mariage, clés en main , scandant « vive Bouteflika »et « vive l’Algérie » . Oui, c’est une fête pas comme les autres qu’a vécue les quartier Derb , Plateau Marine et les autres. Des mères avec leurs chœurs de youyous suraigus qui s’envolent dans un nouvel espace qui promet, enfin une nouvelle vie décente au prix des années d’attente et de tristesse vécues par ces familles sous des toits effondrés et des murs menaçant ruine.



Opération résorption de l’habitat précaire : 1200 logements distribués à Mostaganem
En effet, tout au long de ce début de semaine,  on entendait que des applaudissements, des rires et des cris de joie dans les quartiers de Mostaganem. Hier, au quartier Plateau Marine, les cris de joie n’ont pas cessé, poussés par une foule nombreuse qui brandissait le drapeau  algérien et scandait " vive Bouteflika’’ et « que Dieu le guérisse » et tout le long de route on ne voyait que ce cortège de camions qui s’apprêtait à faire déménager les pauvres bénéficiaires vers leurs nouveaux appartements. Le wali de Mostaganem et chef de la daïra de Mostaganem ont été chaleureusement salués et remerciés par les citoyens. Grâce à une bonne étude et une prise en charge  très pointilleuse ,  où Daïra, mairie et  comités de quartiers ont travaillé conjointement  tout  en vérifiant  le fichier national  avec une ténacité exemplaire et  ont réussi une opération très délicate  tout en faisant bénéficier à  des familles vivant dans la précarité plus de 1200 logements à travers la ville  dans les zones : route d’Oran , Sidi El Mejdoub et Kharrouba, même la commune de Kheir Eddine  a contribué  modestement  en accueillant  les ex sinistrés du bidonville Typhus.   Cela fait plus de 15 ans qu’une opération d’une telle envergure n’ a pas vu  le jour  à  Mostaganem, ce  qui fait la fierté de tous ces  responsables  qui ont organisé, enquêté et travaillé d’arrache-pied et ce, pendant plus d’une année afin de satisfaire cette frange de la société qui vivait dans des conditions misérables et précaires . Une telle opération n’a pas seulement  régler le problème du logement, elle  a aussi permis la récupération de beaucoup d’espaces  très utiles à la ville qui est très saturée car beaucoup de maisons et bâtiments qui menacent ruine ont été détruits et complètement  rasés et ne pourront plus être squattés par des citoyens en quête de logements . Un sondage auprès  de nos concitoyens nous a permis de réaliser combien une  opération aussi importante, a été très saluée par des joies  tout en admirant avec beaucoup de respect ses organisateurs.

B. Adda
Mardi 2 Juillet 2013 - 10:19
Lu 468 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+