REFLEXION

OUVERTURE DU PROCES DE LA (CARSCI) A ANNABA : Dilapidation d’un patrimoine foncier de 30 milliards de Da

La machine judiciaire est sérieusement lancée ces derniers jours à Annaba avec un nombre important d’affaires d’atteintes à l’économie nationale, dilapidation et détournement des deniers publics, atteinte au patrimoine national, corruption, trafic d’influence, trafic de drogue, à instruire ou à juger.



OUVERTURE DU PROCES DE LA (CARSCI) A ANNABA : Dilapidation d’un patrimoine foncier de 30 milliards de Da
Trois de ces affaires portent sur des préjudices au trésor public s’élevant à plusieurs centaines de milliards de dinars. Celle de la Coopérative Agricole Régionale Spécialisée dans les Cultures industrielles (CARSCI) Lalymia Lakhdar dont le patrimoine foncier, mobilier et immobilier d’une valeur estimée à plus de 30 milliards de dinars a été totalement dilapidée. En cours d’instruction, cette affaire a déjà entraîné la mise sous mandat de dépôt de l’ex-président de cette même coopérative. L’audition d’une cinquantaine d’autres personnes impliquées dont des bénéficiaires de largesses et autres avantages en terrains agricoles, terrains bâtis, matériels et équipements, se poursuit toujours. Comme se poursuit l’enquête sur une autre coopérative de matériels agricoles où le préjudice est important. A la lecture d’un des PV de réunion, le président du conseil de gérance de cette coopérative est aussi le principal gestionnaire, le liquidateur, le commissaire priseur ou le donateur. Autre affaire, celle  impliquant des membres du comité de participation des œuvres sociales de la société ArcelorMittal Annaba, que le tribunal correctionnel d’ El Hadjar est appelé à juger demain mardi 9 mars. Elle a été reportée par deux fois pour absence de certaines parties impliquées. Le président, le vice président et le trésorier de ce comité ont été placés sous mandat de dépôt fin 2009 pour détournement et dilapidation du fonds des œuvres sociales, abus de biens sociaux, faux et usages de faux durant la période de 2002 à 2009. Lors de la 1ère audience du tribunal, beaucoup de travailleurs étaient présents. Certains et les proches parents des syndicalistes sous mandat de dépôt s’étaient même interrogés sur le pourquoi de la limitation à cette seule période. Selon eux, les mêmes actes étaient un secret de polichinelle avant 2002. De là à affirmer que l’audience de ce mardi du tribunal correctionnel d’El Hadjar sera riche en rebondissements, il n’y a qu’un pas que les mêmes proches parents ont déjà franchi. En effet, à l’annonce de l’ajournement du procès, plusieurs avaient pris à partie l’actuel secrétaire général du syndicat d’ArcelorMittal.

Mehdi
Mercredi 10 Mars 2010 - 11:23
Lu 786 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+