REFLEXION

OUVERTURE DU 11EME SALON « BATATIS » : Une production de 4 millions de tonnes d’ici 2014 selon le ministre de l’Agriculture

Le ministre de l’agriculture a inauguré hier matin aux environs de 10 heures au centre équestre de Debdeba, le 11ème salon de la pomme de terre « BATATIS », il était accompagné du wali M.Houcine Ouaddah, du P/APW Soltani Belghali, du chef de la sûreté de wilaya et de plusieurs autres autorités civiles et militaires de la wilaya.



OUVERTURE DU 11EME SALON « BATATIS » : Une production de 4 millions de tonnes d’ici 2014 selon le ministre de l’Agriculture
Le ministre a visité plusieurs stands où il s’est entretenu longuement avec les chefs d’entreprises spécialisées dans la production de la pomme de terre de consommation mais aussi la pomme de terre de semence, le matériels agricole, le développement de l’agriculture et de la production de ce produit si prisé par les Algériens puisqu’ au prix accessible aux consommateurs durant certaines période de l’année, comme actuellement, ou il a atteint les 15 dinars, mais aussi pour son gout et ses variétés, la pomme de terre rouge, utilisée pour cuisiner les plats de tous les jours, et la pomme de terre blanche, pour la faire de la purée et les frittes. En plus de la pomme de terre algérienne, on pouvait remarquer la présence de variétés étrangères commercialisées actuellement en Algérie et notamment les pommes de terres danoises comme la Folva, la Spunta, la Sarpo Mira, la Désirée, la Florice et la Hana, qui sont très apprécié du consommateur algérien. Les exposants qui sont venus de partout, ont tenu à faire connaitre leur produit mais aussi leurs problèmes au ministre qui les a écouté longuement, en plus des maladies qui sont nombreuses comme le Mildiou, la Fusariose, la Gangrène, la Gale commune…etc, qui sont des maladies qui ravagent les récoltes des fellahs et qui leur font subir des pertes énormes, il y a aussi d’autres problèmes qui sont derrière les hausses des prix durant certaines périodes, le problème du stockage et des chambres froides en est un, certains fellahs qui arrivent à produire des tonnes et des tonnes par an, sont obligés de louer des chambres froides afin de stocker leur produit et ce cout se répercute sur le prix de vente, le ministre a ris note et a promis des solutions urgentes aux fellahs qui font des efforts énormes et des sacrifices pour satisfaire le consommateur. A la fin de la visite, le ministre en collaboration avec le directeur de l’agriculture, ont tenu à récompenser les meilleurs producteurs et à signer des contrats avec eux. En prenant la parole, le ministre a exhorté les fellahs et les producteurs à fournir toujours plus pour améliorer la production quantitativement mais aussi qualitativement et cela pour l‘intérêt du pays. A signaler que le ministère de l’agriculture, à travers le programme de développement rural, table sur une production plafonnée à 4 millions de tonnes d’ici 2014.

Mihoub
Mercredi 11 Mai 2011 - 11:10
Lu 689 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+