REFLEXION

OUVERTURE DES ASSISES NATIONALES DES TRANSPORTS : Ghoul blâme Air Algérie

En marge de l’ouverture des grandes assises nationales des transports tenue ce mardi au Palais des Nations au club des Pins à Alger en présence du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, le ministre des transports, Amar Ghoul , profitant de l’occasion, a dressé un constat alarmant sur les dysfonctionnements et les problèmes du secteur tout en critiquant Air Algérie .



Cette rencontre de deux jours, selon les responsables du secteur des transports vise à établir un diagnostic complet des étapes parcourues mais aussi des insuffisances qui emboitent ce secteur stratégique. "Le constat, les dysfonctionnements et les problèmes du secteur sont connus", je veux des solutions urgentes", a martelé Amar Ghoul devant l’assistance, composée des responsables des entreprises du secteur, mais aussi des experts, des associations et des syndicats.  Encore une fois, le ministre a fait un véritable réquisitoire, comme il l'a fait lors du séminaire sur les transports et le service public en octobre dernier. Avec cette précision que cette fois-ci le ministre a haussé le ton, se faisant l'avocat des usagers, mais aussi de la préservation des infrastructures. Des sanctions positives seront prises en faveur des responsables qui déploient des efforts pour améliorer la qualité de service dans leur domaine et préservent les infrastructures. En revanche, les récalcitrants rentreront chez eux. "Nous allons sévir et des inspections seront faites partout." Amar Ghoul a quasiment pris pour cible la compagnie nationale aérienne, dont la gestion et la prestation de service offerte aux clients est qualifiée de catastrophique. Pour ce qui est du transport aérien , le ministre a épluché toutes les failles d'Air Algérie en commençant par les horaires impossibles de vols imposés, notamment pour les citoyens du Sud du pays qui ne trouvent pas où aller lorsqu'ils débarquent à deux heures du matin, les retards jugés intolérables de vols pendant que les passagers sont abandonnés à leur sort sans que la moindre information ne leur soit donnée.

Ismain
Mardi 3 Décembre 2013 - 17:12
Lu 815 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+