REFLEXION

OUVERTURE DE L’ANNEE JUDICIAIRE : Sous de meilleurs auspices au nouveau palais



OUVERTURE DE L’ANNEE JUDICIAIRE : Sous de meilleurs auspices au nouveau palais
Magistrats, avocats, entre autres fonctionnaires affichaient bonne mine hier, lors de la cérémonie de l’ouverture judiciaire, marquée bien sûr par une reprise de travail dans une enceinte remarquable, spacieuse, et plus commode. Ce détail est venu donner un plus à la traditionnelle cérémonie d’ouverture déroulée dans de bonnes circonstances avec la réception pratique du nouveau palais. La majestueuse bâtisse comprend 106 bureaux, 4 grandes salles d’audience, entre autres espaces de travail. Bellement bâtie, dans un style cubique, côté extérieur, avec un ornement plus ou moins andalou à l’intérieur, ce nouveau palais sis sur la route d’Oran, s’étend sur 11 hectares avec une hauteur de quatre étages. Un projet qui a coûté 69 milliards. Il permettra désormais de meilleures conditions de travail pour l’ensemble des partenaires du monde judiciaire vu la qualité spacieuse de la nouvelle cour. Ce qui fera dire au président de la cour, M Benhachem Tayeb, en marge de la circonstance, « Mostaganem n’aura pas besoin d’un nouveau palais pour les prochains 100 ans ». Un nouvel acquis qui permettra, selon le même responsable, la tenue des audiences à temps, la réception du public dans de bonnes conditions, et un service plus fluide. La cour de Mostaganem souffrait d’un véritable problème d’exiguïté qui se répercutait clairement sur le déroulement des audiences, outre toutes les autres retombées sur les prestations des différents guichets. Au cours de l’exercice écoulé, les trois tribunaux de la wilaya à savoir Mostaganem, Sidi Ali et Ain-Tedles ont vu le traitement de 9.591 affaires civiles (toutes chambres confondues), avec un pourcentage de 84% de dossiers jugés. Alors qu’au niveau du pénal 89% des affaires enregistrées ont été traitées, représentant un nombre de 33.672 affaires, tandis que 1.611 affaires restent à examiner. Pour ce qui est des affaires au niveau de la cour, il a été statué sur 2.331au civil et 7.114 au pénal, avec respectivement un pourcentage de 79% et 85% d’affaires closes. 600 affaires au civil et 1.178 affaires au pénal sont en instances.

B. Abderrahmane
Jeudi 5 Novembre 2009 - 00:01
Lu 433 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+